« Un jour ou l’autre, Lozère 44 », avec les 1ère SN

19 juillet 2019

Le jeudi 4 avril, le Conseil de Quartier 3 avait organisé au Centre Social du Cap Blanc deux séances de projection du film «  Un jour ou l’autre, Lozère 44 » et c’est naturellement qu’ont été invités les lycées et maisons de retraite proches.

aff film

C’est ainsi que les élèves de 1e SN ont pu profiter de ce moment fort, témoignage sur l’engagement d’une partie de la population rurale et la vie sous l’occupation allemande, en cette année où l’on se souvient du Débarquement et de la Libération il y a 75 ans.

IMGP9738

Le film, dont l’action se déroule sur les Causses, est réalisé et interprété par des amateurs et professionnels bénévoles très investis dans l’association lozérienne Clapvidéo, fondée autour du réalisateur Jean Soulet il y a 30 ans. Les projets de cinéma du groupe questionnent le plus souvent des thèmes du patrimoine local ou de l’Histoire dans la région.

https://gensoulet.wixsite.com/clapvideo/home

IMGP9742

Les jeunes ont pu apprécier ce moyen métrage passionnant, ainsi que l’échange qui a suivi avec Jean Soulet et deux acteurs, Odile Sergues et Philippe Rouanne, venus à la rencontre de ce public intergénérationnel pour un débat très animé autour de souvenirs des plus anciens et de questions des adolescents. On a également discuté de technique, de financement du cinéma. Un moment très émouvant pour tous a été l’intervention de Louis Teyssier, ancien résistant du Maquis du Mont Mouchet, résidant actuellement à La Maisonnée. Ce témoignage, ainsi que le film « Un jour ou l’autre », vont beaucoup aider les élèves qui étudient cette partie du programme de 1e, mais aussi rester dans la mémoire des adolescents et les questionner pour longtemps sur l’engagement… ou non dans la société.

IMGP9746

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Projet autour de la BD et de l’histoire locale avec les 3e PEP

11 juillet 2019

Du mois de janvier aux vacances de printemps, l’auteur de BD Robin Walter a animé un atelier dans la classe de 3e PEP du lycée.

Cet auteur était déjà venu  rencontrer des élèves de l’établissement en cours d’Arts Plastiques l’an dernier, et présenter son travail nourri de ses passions, notamment le football « Prolongations », ou bien son environnement, l’émigration portugaise « Maria et Salazar » (BD primée à Lisbonne) et la déportation au cours de la Seconde Guerre Mondiale « KZ Dora ». C’est ce thème qui a amené, Marie-Noëlle Dufayet, professeure de lettres-Histoire des 3e à l’inviter pour réaliser ce projet avec elle cette année, après l’avoir rencontré lors du Festival de BD du Bassin d’Aurillac en mars 2018.

L’enseignante a choisi de travailler en français autour de cette période historique sur le récit d’enfants cachés à Aurillac, dans le quartier même du lycée, à partir d’un livre « Sauvés ! Mais à quel prix ? Récit de deux enfants cachés » de Haïm Mizrahi.

2019-07-11_10h52_09

Les élèves ont ensuite restitué le récit en se l’appropriant à travers le prisme de la BD, aidés par Robin Walter. Pas à pas, ils ont ainsi été initiés aux étapes de la réalisation d’une BD, du story-board à la planche finale, ainsi qu’au langage propre à cet art : bulles, perspectives, plans…

2019-07-11_10h56_11

2019-07-11_11h05_50

Cet atelier au long cours a pu aboutir grâce au soutien financier de la Délégation Académique à l’Action Culturelle (Rectorat de Clermont-Ferrand). Les élèves de 3e ont ainsi pu avoir de riches échanges avec ce jeune auteur et une pratique artistique et culturelle authentique.

2019-07-11_11h10_18

Robin Walter a également rencontré 2 classes de Terminales Bac Pro SN et MIEL du Lycée Monnet-Mermoz, autour d’un échange sur la déportation à travers l’histoire de son grand-père et son travail d’artiste Ces rencontres se sont déroulées dans le cadre d’un projet inter-établissements, financé cette fois par le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes, avec le Lycée Georges Pompidou, dont une classe a bénéficié, comme pour les 3e, d’un atelier sur plusieurs mois.

Enfin, l’auteur lyonnais a, durant ce trimestre, sillonné le Cantal pour échanger avec de nombreuses classes sur sa BD « KZ Dora », en partenariat avec l’Association des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Une action qui s’inscrit à la fois dans la rencontre des adolescents avec la culture vivante et l’indispensable mémoire de l’Histoire !

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Des lycéens au salon du Bourget

2 juillet 2019

Le vendredi 21 Juin 2019, les élèves ayant suivi la formation préparant au BIA (Brevet d’initiation aéronautique), accompagnés par de camarades des bacs S et STI2D, ont effectué un déplacement au salon international de l’air et de l’espace du Bourget.

Ce salon regroupe 2380 exposants de 48 pays. 140 aéronefs sont en présentation et plus de 320 000 visiteurs étaient présents durant la semaine.

Le Bourget est le plus important salon de l’aéronautique au monde. Il rassemble toutes les catégories d’aéronefs. A cette occasion, les lycéens ont pu visiter le musée de l’air et de l’espace, accéder aux différents stands des constructeurs aéronautiques et admirer une trentaine d’avions lors de présentations en vols.

Lycée Monnet Mermoz au Bourget 2019

Beaucoup d’élèves ont été intéressés par « l’avion des métiers », hall regroupant les industriels français de l’aéronautique et du spatial qui présentaient l’ensemble des métiers de ce secteur d’activité en forte progression. Les lycéens ont été invités à suivre un parcours immersif et pédagogique qui comprenait une zone de démonstration et d’échanges animée par des professionnels pour découvrir leurs métiers tournés vers l’avenir  (15 métiers de la conception, de la production et de la maintenance…). Les élèves ont également pu  échanger avec les entreprises qui recrutent et parler formation avec les équipes d’une quarantaine d’établissements d’enseignement mobilisés (lycées professionnels, CFA, écoles d’ingénieurs et universités).

20190618_174617-copie-900x506

Après une journée fatigante mais riche en découverte et sensation, les lycéens sont rentrés dans le Cantal avec une nouvelle vision des métiers de l’aéronautique, et pour certains une révélation sur leur futur carrière.

FSE-1-1451x681

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Une semaine d’écriture avec Dominique Paquet pour les Secondes 2

1 juillet 2019

Pour la troisième année, le lycée a mis en place un partenariat avec le Théâtre du Pélican qui proposait une résidence d’accompagnement à l’écriture théâtrale avec une classe de Seconde Générale. Après Claire Rengade en Terminale Professionnelle, Ronan Mancec en Seconde (Enseignement d’Exploration Littérature et Société), l’auteure invitée était cette fois Dominique Paquet.

http://paquetdominique.free.fr/

Dominique Paquet est écrivaine, philosophe et comédienne et a choisi d’explorer avec les 36 élèves de la classe et Céline Charoulet, leur professeure de français, le thème de l’altérité.

IMG_4898

Un défi pour l’intervenante, qui a souvent abordé les domaines de l’apparence, de la beauté, de l’autre et de soi dans ses travaux, et les très nombreux jeunes qui ont accepté de se laisser guider durant cette semaine très intense et très spéciale. Un sujet, un cadre, des outils, et un accompagnement constant, ferme mais chaleureux, de Dominique Paquet, pour aboutir à une pièce chorale où chacun a pu construire, au fil des discussions, une histoire personnelle en cohérence avec celle des autres. Les adolescents étaient confrontés à l’écriture en dehors des programmes scolaires, et tous ont joué le jeu, avec des contraintes consenties pour ce projet, les élèves à l’aise dans leur scolarité autant que ceux qui étaient plus en retrait ou en difficulté. Le vendredi, une mise en voix de tous les participants, orchestrée par l’auteure, a démontré la richesse de la réflexion et de la production du groupe, mais aussi le plaisir que les jeunes ont éprouvé au cours de cet atelier, dans la rencontre avec Dominique Paquet, et la satisfaction (et la fierté) de voir leur écriture théâtralisée… « L’Homme est l’Autre. Be, was, were, been », tel est le texte issu de cette semaine de travail.

PAQUET1

paquet2

Les objectifs de questionnement du langage et des idées, de rencontre avec une artiste « vivante », mais également de valorisation des adolescents et de cohésion de la classe ont été, comme toujours dans ce type d’action, pleinement réussis.

IMG_4972

IMG_4975

Le Théâtre du Pélican est une structure théâtrale, basée à la Cour des Trois Coquins à Clermont-Ferrand, en direction des adolescents, qui porte leur parole et leur écriture, relayées et accompagnées par un groupe d’auteur.es de théâtre, de comédiens et de philosophes. Sont organisés depuis 2001 , sous la direction de Jean-Claude Gal, des ateliers dans leur lieu dédié à Clermont, des résidences d’artistes dans les établissements scolaires de la région, ainsi que des rencontres théâtrales telles que « La Cour aux Ados », selon des cycles thématiques, actuellement « Jeunesse et philosophie ». Toutes ces actions et manifestations sont possibles en partie grâce au soutien de la Région Auvergne Rhône Alpes et de la DRAC.

http://www.theatredupelican.fr/

Au Lycée Monnet-Mermoz, un nouvel atelier « Philosophie et théâtre a été sollicité pour l’hiver prochain avec des Terminales Professionnelles. Un partenariat avec le Pélican vraiment productif et enthousiasmant !

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Dossier d’inscription pour la rentrée 2019

1 juillet 2019

Veuillez trouver ci-dessous les dossiers d’inscriptions à télécharger au format pdf:

.

.

Pour les inscriptions en 1ère année de BTS:
dossier inscription bts 1ere annee 2019

.

.

.

Pour les inscriptions en Mention complémentaire

Technicien en énergies renouvelables:

dossier inscription MC TER

.

.

.

.

.


Les bacs pro MEI et MELEC au barrage de Lanau

27 juin 2019

Les classes de seconde et première M.E.I et M.E.L.E.C ont été en sortie scolaire pour visiter un barrage et ses installations.

IMG_3731

IMG_3714

Le matin nous sommes arrivés au barrage, et nous avons attaqué par une traversée du lac avec un grand canoë canadien qui peut contenir à peu près une dizaine de personnes.  Nous avons découvert  le lac (crocodile de Lanau,  poussière d’or, faune sauvage…), pour le retour nous avons fait une course contre la montre. Nous avons gagné!!!

Après nous sommes revenus sur nos pas, pour prendre un canoë d’une personne et nous avons fait un match qui mélange water-polo et canoë puis un loup glacé. Nous sommes revenus et nous avons sauté à l’eau et c’était vraiment très marrant.

Le midi, nous avons pique niqué à la base nautique de lanau.

Resized_20190523_111833

L’après-midi nous avons visité le barrage (qui fait 20 mètres de hauteur sur 180mètres de long), et dès le début le responsable a évacué l’eau par les clapets pour que l’on voit à peu près ce que cela donne. Il a ouvert et nous avons été surpris de toute l’eau déversée et il nous a dit qu’il n’avait rien vidé. Le responsable du site nous a expliqué les différentes caractéristique du barrage, c’était très intéressant.  L’usine de production de Lanau possède un groupe de production d’une puissance de 22,5 MWatt ce qui correspond à la consommation résidentielle annuelle de 20 000 habitants.

IMG_3713

Ensuite nous avons continué la visite et nous sommes descendus en bas du barrage et nous avons vu la turbine et le fil de plomb qui sert à mesurer la verticalité et les mouvements du barrage, cette journée était vraiment très intéressante et instructive.

IMG_3705

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Engagement citoyen au Lycée

24 juin 2019

Lundi 3 Juin 2019 de 14h00 à 16h00 était organisé au Lycée Monnet–Mermoz une sensibilisation à l’engagement citoyen dans le cadre de l’enseignement moral et civique (EMC) au profit des élèves des classes de 1ères ES 1 et 2, STMG 1 et 2 ainsi qu’aux élèves des Terminales STMG 1 et 2.


A cette occasion les sapeurs-pompiers du Cantal et en particulier le Commandant Jerôme CAYROU en charge de la mission « volontariat » au sein du Service Départemental d’Incendie et de Secours du Cantal (SDIS 15) s’étaient déployés au sein de l’Etablissement, proposant aux élèves un atelier sur les gestes qui sauvent et d’autres ateliers d’information sur les sapeurs-pompiers en général mais aussi sur la possibilité pour celles et ceux qui le souhaiteraient, de s’engager comme sapeur-pompier volontaire au sein de leur commune de résidence.

20190603_144054_HDR

20190603_144311_HDR

Un engin pompe du Centre d’Incendie et de Secours d’Aurillac a été mobilisé et a permis aux jeunes sapeurs-pompiers de la Section du Collège de Pierrefort, dignement représentée, d’effectuer devant leurs camarades lycéens une manœuvre d’envergure très appréciée de tous dans la cour du Lycée.

20190603_143045

Cet après-midi citoyen a été organisé sur l’initiative de Madame Fabienne MERLE, professeur d’Economie-Droit et de Monsieur Pierre DUCROS, professeur d’Espagnol au Lycée Monnet-Mermoz, tous deux respectivement, en marge de leur métier de professeur, sapeurs-pompiers volontaires aux centres d’incendie et de secours de Saint-Mamet et de Mauriac.

20190603_141521

20190603_140802

Au même titre que quelques élèves du Lycée, également engagés comme sapeurs-pompiers volontaires au sein des Centres de Saint-Mamet, Champs sur Tarentaine et de Vic sur Cère Eiluna MADRE, Jérôme DUMONT et Emma JOURNOUX, ils ont pu parler de leur engagement et sensibiliser les élèves à l’importance que constitue le fait de s’engager au sein d’actions citoyennes au service des autres.

20190603_154846_HDR

.

.

.

.

.

.

.

.


Lundi 3 Juin 2019 de 14h00 à 16h00 était organisé au Lycée Jean Monnet d’Aurillac une sensibilisation à l’engagement citoyen dans le cadre de l’enseignement moral et civique (EMC) au profit des élèves des classes de 1ères ES 1 et 2, STMG 1 et 2 ainsi qu’aux élèves des Terminales STMG 1 et 2. A cette occasion les sapeurs-pompiers du Cantal et en particulier le Commandant Jerôme CAYROU en charge de la mission « volontariat » au sein du Service Départemental d’Incendie et de Secours du Cantal (SDIS 15) s’étaient déployés au sein de l’Etablissement, proposant aux élèves un atelier sur les gestes qui sauvent et d’autres ateliers d’information sur les sapeurs-pompiers en général mais aussi sur la possibilité pour celles et ceux qui le souhaiteraient de s’engager comme sapeur-pompier volontaire au sein de leur commune de résidence. Un engin pompe du Centre d’Incendie et de Secours d’Aurillac a été mobilisé et a permis aux jeunes sapeurs-pompiers de la Section du Collège de Pierrefort, dignement représentée, d’effectuer devant leurs camarades lycéens une manœuvre d’envergure très appréciée de tous dans la cour du Lycée.

Cet après-midi citoyen a été organisé sur l’initiative de Madame Fabienne MERLE, professeur d’Economie-Droit et de Monsieur Pierre DUCROS, professeur d’Espagnol au Lycée Jean Monnet, tous deux respectivement, en marge de leur métier de professeur, sapeurs-pompiers volontaires aux centres d’incendie et de secours de Saint-Mamet et de Mauriac. Au même titre que quelques élèves du Lycée, également engagés comme sapeurs-pompiers volontaires au sein des Centres de Saint-Mamet, Champs sur Tarentaine et de Vic sur Cère Eiluna MADRE, Jérôme DUMONT et Emma JOURNOUX, ils ont pu parler de leur engagement et sensibiliser les élèves à l’importance que constitue le fait de s’engager au sein d’actions citoyennes au service des autres.

Concours « Regards sur l’Entreprise »; les lycéens remportent le prix du public.

3 juin 2019

Le premier Festival du Film d’entreprises, organisé en partenariat entre l’Education Nationale  et la CCI du Cantal s’est déroulé le jeudi 16 mai au cinéma le Cristal à Aurillac.

Trois films étaient présentés par les élèves du lycée sur 3 entreprises cantaliennes. Le groupe 3 de PFEG a remporté le Prix du Public.

ABEIL : Douceur et confort

EUROPE SERVICE : Une entreprise Cantalienne Mondiale

LES FROMAGERIES OCCITANES : Tout un Fromage

Encadrés par leurs professeurs Didier FONTANEL et Raymond FRUQUIERE, les élèves ont pu découvrir le monde de l’entreprise de l’intérieur, au travers de différentes visites et d’interviews du personnel.

Présentation du court métrage Abeil

Présentation du court métrage Abeil

Notre court métrage sur grand écran

Notre court métrage sur grand écran

Les vainqueurs Prix du Public

Les vainqueurs Prix du Public

Merci aux entreprises qui nous ont ouvert leurs portes et au cinéma le Cristal qui a accueilli cette manifestation.

Logo FSE.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Les BTS MUC et SIO participent à une conférence économique.

24 mai 2019

Christine Labrousse, Directrice départementale de la Banque de France a dispensé vendredi dernier au Lycée Monnet-Mermoz une conférence sur les missions assignées à la Banque de France, et sur deux thèmes d’actualité : les crypto-actifs et les monnaies locales.

L’intervention portant sur ces thèmes s’est déroulée dans la fonctionnelle salle polyvalente du lycée en présence des 50 étudiants de première année du BTS MUC (management des unités commerciales) et de deuxième année du BTS SIO (services informatiques aux organisations), de la direction de l’établissement, et d’une dizaine de personnes de la communauté éducative du lycée.

Cette conférence -la sixième organisée dans l’enceinte du lycée- s’inscrit dans une démarche de partenariat entamée avec l’institution depuis 2012 à l’instigation de Dario Chaudière, professeur d’économie en BTS, permettant ainsi d’apporter un avis externe et averti aux étudiants.

Les étudiants avec Mme Labrousse et M. Chaudière

Les étudiants avec Mme Labrousse et M. Chaudière

La première partie a été consacrée aux nombreuses missions de l’institution, dont l’antenne départementale vient il y a peu, de transférer son siège historique aurillacois, de l’Avenue de la République, dans les locaux de la CCI.

La deuxième partie était consacrée aux thèmes d’actualité. Débutant par une présentation des crypto-actifs, plus connu du grand public sous le nom de crypto-monnaies, Christine Labrousse a axé son exposé sur le plus renommé d’entre eux : le Bitcoin créé en 2009. Ainsi furent abordés : sa naissance, son utilisation, ses finalités mais aussi … sa part d’ombre et ses dangers.

Dans une dernière partie, le thème des monnaies locales -qui sont des monnaies complémentaires de l’Euro- reconnues par la loi Economie sociale et solidaire de 2014, a été présenté. Utilisées sur un territoire restreint, celles-ci permettent de développer l’économie locale, comme « La Doume » dans le Puy-de-Dôme.

L’intervention d’une durée de deux heures, s’est clôturée avec une séquence d’échanges entre les étudiants, les participants et Christine Labrousse autour d’une série de questions-réponses, permettant d’apporter certains éclaircissements, compléments et au final, d’appréhender au mieux les thèmes abordés.

.

.

.

.

.

.

.

.


Les élèves de Bac ST2S présentent le bilan du projet « Handicap, un autre regard »

7 mai 2019

Accompagnés de leurs professeurs, les élèves de première et terminale Sciences et Technologies de la Santé et du Social (ST2S) ont présenté les différentes actions mises en oeuvre durant l’année scolaire.
Quatre vingt dix huit lycéens ont participé à ce projet.

Il avait pour objectif de sensibiliser les jeunes :
- à la notion de handicap,
- aux problématiques des personnes porteuses de handicaps,
- aux réponses apportées par notre société.

Ce projet s’est déroulé en plusieurs phases:

  • Avec les élèves de 1ère ST2S1 : Ateliers artistiques au Musée d’Art et d’Archéologie d’Aurillac le 5 février et le 19 mars

Accompagner et Aider des personnes en situation de handicap dans la fabrication de Mandalas et dans la création d’un autoportrait en Street Art.

« Ces personnes veulent être indépendantes et peuvent se débrouiller seules, comme me l’a fait comprendre Lionel quand on coloriait les mandalas. »

« Comme c’était mon premier contact avec des personnes handicapées, j’avais peur et j’avais beaucoup d’appréhension ; mais au fil des activités, je me suis ouvert et j’ai pu en profiter pour échanger »

IMG_Musée_1ST2S1 GA

IMG_Musée_Elèves GB


  • Avec les élèves de 1ère ST2S2 : Visite de l’ARCH jeudi 14 mars

ARCH = Association pour la Réhabilitation des Cantaliens Handicapés

L’ARCH gère plusieurs structures d’accueil et de travail pour des personnes en situation de handicaps (moteurs, sensoriels et organiques), situées au centre ville d’Aurillac. Les travailleurs mettent leurs savoir-faire au service de particuliers et d’entreprises dans les domaines suivants : blanchisserie, couture, tapisserie d’ameublement, paillage, cannage, entretien des espaces verts, cordonnerie, sellerie…

« Super moment car nous avons découvert une organisation adaptée aux personnes handicapées ; nous avons aussi vu leurs fabrications (chaises, meubles, sièges-auto, chaussures…) parfaitement réalisées »

ARCH


  • Avec tous les élèves de 1ère ST2S : Parcours de sensibilisation aux différentes formes de Handicaps jeudi 28 mars

Sous forme d’Ateliers menés par les associations suivantes : APF-France Handicap, ADAPEI, MAS de Mercoeur, Surdi15 et Voir Ensemble 15.

Avec présentation des structures et mise en situation de handicap des élèves (déplacements en fauteuil roulant, avec une canne les yeux bandés ; port de casques pour simuler la malentendance ; utilisation d’abécédaires pour communiquer …)

« Les yeux bandés, munie d’une canne, j’ai alors pu constater combien il était difficile de se déplacer et effectuer des tâches quotidiennes »

« En se glissant dans la peau d’une personne malentendante, j’ai constaté que cela favorisait l’isolement parce qu’on ne peut pas suivre une conversation »

« Une adhérente nous a parlé de son parcours et nous a raconté son vécu, tout en rigolant ! J’ai trouvé ça génial de la voir heureuse ! »

« Découvrir des personnes avec un handicap mental, épanouies, capables de réaliser des travaux comme tout le monde, m’a ému »

Reportage sur France 3 Auvergne


20190328_Parcours_Surdi15

Parcours surdité

Parcours voir ensemble

Parcours voir ensemble

Parcours MAS de Mercoeur

Parcours MAS de Mercoeur

Parcours APF

Parcours APF

Parcours ADAPEI

Parcours ADAPEI

Parcours Mas de Mercoeur

Parcours Mas de Mercoeur

  • Avec les élèves de 1ère et terminale ST2S: clôture avec le spectacle de TRIP-TIC jeudi 28 mars

Surprise élèves : quelques extraits de Slams lus, de Grand Corps Malade « J’ai accepté de participer à la lecture de ces Slams pour transmettre tout mon soutien à ces personnes et pour leur témoigner mon amour ; car elles ne sont pas différentes de nous… Tout est une question de point de vue »

TRIP-TIC : Troupe composée de personnes handicapées et non handicapées, qui répètent tous les jeudis au Centre Social de Marmiers « Une invitation au voyage à travers différentes émotions, à la fois drôle et touchant »

Goûter de remerciements à tous les partenaires du projet en images et en musique

20190328_Clôture_Théâtre

Slam

Slam

20190328_Clôture_Public

  • Autres paroles d’élèves à propos de l’ensemble du projet « Handicap Un autre Regard », projet soutenu financièrement par le Conseil Départemental du Cantal

 » Ce projet m’a permis de comprendre que n’importe qui peut devenir handicapé, du jour au lendemain. Le discours de Diego lors de la conférence m’a émue : on a tous des proches qui ne font pas attention sur la route »

« J’ai réalisé que la vie peut basculer en une fraction de seconde »

« Il y a des handicaps très lourds qui se voient ou qui ne se voient pas, qui font souffrir ou ne font pas souffrir »

« les personnes handicapées ont plus de capacités qu’on pourrait le penser : elles peuvent travailler, habiter seules avec certaines aides, faire du théâtre… » « J’ai remarqué que certaines personnes handicapées profitaient plus de la vie que les personnes valides »

« Ce projet me donne envie de faire éducatrice spécialisée auprès de personnes handicapées, ou infirmière »

« Les échanges avec les personnes handicapées m’ont marquée et touchée : cela me confirme que je veux travailler dans le secteur social »

« Quoi de mieux pour ouvrir les yeux sur un monde qui dérange tant dans la société ? Bravo à tous les organisateurs pour ce projet considérable ! » Merci !


Cette action a été soutenue par le Conseil Départemental du Cantal

téléchargement

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.