Archive pour la catégorie ‘Agenda’

Réunion d’information sur les Rendez-vous Etudiants

Vendredi 9 septembre 2016
Comme chaque année, la CABA, la ville d’Aurillac et le CD15 organisent un ensemble d’animations pour accueillir au mieux les étudiants et marquer de façon festive la rentrée.
Cette manifestation se tiendra les mardi 20 et mercredi 21 septembre 2016.
Une information aux étudiants a été organisé ce jeudi 8 septembre par la CABA Madame Josiane COSTE, conseillère municipale, communautaire et départementale et Madame Marie BESSON, Responsable  »Développement territorial » à la CABA.
Au cours de cette information, l’ensemble des services et infrastructures qui sont proposés aux étudiants à Aurillac a également été présenté.

Cliquer sur ce lien pour obtenir le programme des Rendez-vous Etudiants: Etu_Programme_VF

20160908_150648

Consultez la page facebook: https://www.facebook.com/etudiantsaurillac

20160908_143128.

.

.

.

.

.

.

2 élèves primés aux Olympiades de Mathématiques

Mardi 21 juin 2016

Cinq élèves de 1re S ont participé à l’épreuve de 4h (2 exercices académiques – 2 exercices nationaux) le mercredi 16 mars.

Ce concours vise à :

* favoriser l’émergence d’une nouvelle culture scientifique ;

* stimuler chez les élèves l’initiative et le goût de la recherche ;

* permettre aux élèves d’aborder les problèmes mathématiques de

manière ouverte, en autorisant des approches originales.

P1100259 (2)

Nous remercions ces élèves pour leur implication et nous félicitons Ivory FRONTEAU (deuxième) et Tolotra RATSIVALAKA (sixième) pour leur brillante réussite.

La remise des prix a eu lieu le 18 mai au rectorat de Clermont Ferrand en présence de Madame le Recteur de l’académie, des inspecteurs régionaux de mathématiques, des chefs d’établissements, des professeurs, des parents d’élèves et des autres lauréats.

Lors de la cérémonie, trois élèves se sont exprimés. Le texte écrit et lu par Ivory sur son ressenti de l’épreuve et sa perception des mathématiques fut remarquable.

P1100242 (2).

.

.

.

.

.

.

.


Semaine des Mathématiques du 14 au 20 mars

Mercredi 16 mars 2016

Le lycée Monnet-Mermoz participe une nouvelle fois à la semaine des mathématiques qui a lieu du 14 Mars au 20 Mars. Cette année, le thème est « Maths et sports ».

Un groupe d’élèves de 2nde 7 et de 1ère S1 va étudier le lancer d’un ballon de basket ainsi que la vitesse du lancer avec Mme Mazarguil et Mr Momboisse.

semaine-maths-2016-image-remontee_497804

Toute la classe de 2nde 5 va travailler sur la VMA (Vitesse Maximale Aérobie) et élaborer un tableur pour calculer automatiquement les nombreuses données nécessaires à leur test des 30 minutes, ceci avec Mr Fievez et Mr Mathieu.

Vous pouvez télécharger le thème de cette année: Sport et Mathématiques: Semaine des Mathématiques

Modélisation

Test

Ensemble du goupe

.

.

.

.

.

.

.

Today’s pupils in 2nde 1 and 7

Lundi 8 février 2016

Here is a video summarizing some of the most important characteristics of students today – how they live, how they learn, their habits, goals, hopes, dreams, concerns. It’s also about the issues students face.

It was inspired by a video studied in class which was put online by the University of Kansas in 2007 (Today’s students – A vision of students today)

Voir la vidéo, cliquer sur ce lien: Today\’s pupils in 2nde 1 and 7 (Monnet-Mermoz Highschool)

It was created in October 2015 by pupils in Seconde 1 and Seconde 7 in Jean Monnet high school and edited by Baptiste P. (Seconde 1)


Les élèves d’aujourd’hui


Voici une vidéo qui résume quelques unes des caractéristiques les plus importantes des lycéens aujourd’hui : leur façon de vivre, d’apprendre, leurs habitudes, leurs buts, leurs espoirs, leurs rêves, leurs préoccupations. Elle traite également des problèmes qu’ils rencontrent.

Elle a été inspirée d’une vidéo étudiée en classe qui a été mise en ligne par l’Université du Kansas en 2007 (Today’s students – A vision of students today)

Elle a été créée en Octobre 2015 par les élèves de Seconde 1 et Seconde 7 du Lycée Jean Monnet et le montage a été réalisé par Baptiste P. (Seconde 1)

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Journée de formation des délégués

Mardi 3 novembre 2015

IMAG0673

Lors de la formation des délégués du 15 octobre organisé par les CPE, les élèves ont participé à un atelier sur le thème des stéréotypes filles/ garçons en partenariat avec le CIDF et ont été encadré par l’association Murmur pour découvrir la Via ferrata.

IMAG0676

Cette journée de regroupement a permis d’aborder les missions du délégué mais aussi le climat scolaire.

IMAG0672

Présentation du voyage de la section euro 2015: Wales

Jeudi 2 juillet 2015

Les élèves de section européenne vous présentent le travail réalisé à l’issu de leur séjour linguistique et culturel au Pays de Galles.

Vous pouvez accéder au document en cliquent ici.

millenium

.

Accueil d’un groupe de lyceéns anglais dans le cadre d’un projet européen Comenius bilatéral

Dimanche 26 avril 2015

Vingt-quatre élèves de l’école King’s Norton Boys’ School de Birmingham (Angleterre) ont séjourné onze jours à Aurillac pour finaliser un projet européen bilatéral avec la classe de terminale STI2D (Sciences et technologies industrielles et du développement durable) du lycée Monnet-Mermoz.

20150403_192054

L’an passé, les 33 élèves aurillacois avaient intégré l’école de leurs camarades britanniques. Cette année, les adolescents anglais ont pu découvrir un rythme scolaire, des matières et des méthodes d’enseignement différents. À l’heure du bilan, vendredi à la salle polyvalente, parents, élèves et personnels du lycée ont pu apprécier la variété du programme d’intégration de ces jeunes au sein de l’établissement.


Ce séjour fut l’aboutissement de deux ans et demi de travail. Depuis le dépôt du projet auprès de l’agence européenne Erasmus +, c’est au total une vingtaine de professeurs qui se sont investis dans cette expérience. « Nous avons été très fiers de savoir que notre projet avait été retenu par l’agence européenne. Trente projets Comenius bilatéraux ont été retenus pour l’ensemble de la France, c’est très peu et nous en faisons partie », se réjouit Géraud Marcastel, référent mobilité du lycée. « L’idée était d’obtenir un financement pour cet échange et nous avons obtenu 24.000 €. »

Les écoliers britanniques ont eu un emploi du temps très chargé. Ils ont intégré différents cours et ateliers. L’objectif principal était d’aborder les thèmes développés dans le cadre du bac technologique STI2D. Au programme, mise en œuvre de systèmes de production électrique liés aux énergies renouvelables, participation à l’atelier de construction aéronautique, découverte de la robotique et de l’option Innovation technologique… Mais les jeunes Anglais ont aussi pris part à des cours de français, mathématiques, physique, escalade…, ainsi qu’à de nombreuses visites culturelles.

Le directeur départemental de la Banque de France au Lycée.

Vendredi 28 novembre 2014

Mercredi dernier, M. Jean-Louis Frutière, Directeur départemental de la Banque de France a dispensé au Lycée Jean Monnet, une conférence sur la croissance économique française.

L’intervention portant sur ce thème économique d’actualité s’est déroulée devant les 35 étudiants de première année du BTS MUC (management des unités commerciales). Le thème support de l’intervention cette année, tient une grande importance dans le programme de cette matière.

Cette conférence s’inscrit dans une démarche d’association depuis trois années avec l’institution créée en 1800, à l’instigation de Dario Chaudière, professeur d’économie en BTS, permettant ainsi d’apporter un œil externe et averti aux étudiants.

M. Frutière a débuté la conférence en présentant dans un premier temps la situation de notre pays en termes de croissance économique. Notons que le FMI (fonds monétaire international) prévoit une croissance de 0,4% pour 2014 et 1% pour 2015, laissant entrevoir quelques soupçons de reprise pour la France.

les étudiants avec M. Frutière à droite (Directeur départemental BDF) avec les étudiants, lors de la séance des questions-réponses.

les étudiants avec M. Frutière à droite (Directeur départemental BDF) avec les étudiants, lors de la séance des questions-réponses.

Successivement, il a présenté les facteurs et les leviers de la croissance économique (consommation des ménages, investissement des entreprises, dépenses publiques, commerce extérieur) en France, puis effectué les comparaisons avec nos voisins européens au moyen de données actualisées à l’appui. L’impact du niveau de la croissance sur l’emploi et le taux de chômage a été abordé dans une période où celui-ci est l’indicateur numéro 1 suivi par notre gouvernement.

Pour finir cette conférence sur une note positive, M. Frutière a présenté les atouts de la France –et il y en a malgré le pessimisme ambiant régnant dans notre pays depuis quelques années- en s’appuyant sur des entreprises françaises leaders sur leurs marchés respectifs.

L’intervention d’une durée de deux heures s’est achevée avec une séquence d’échanges entre les étudiants et M. Frutière, autour d’une série de questions-réponses permettant d’apporter aux étudiants certains éclaircissements, et au final de bien appréhender l’importance de la notion de croissance économique.

Excellente rentrée sous le soleil

Mercredi 17 septembre 2014

La rentrée scolaire des élèves et étudiants s’est déroulée en deux phases.

Le mardi 2 septembre a eu lieu la rentrée des élèves de secondes générales, technologiques et professionnels ainsi que des élèves de troisième Prépa Pro.  Plus de 310 élèves ont été accueillis par le nouveau proviseur du lycée Monnet – Mermoz, Monsieur MARTY. Hormis la filière électrotechnique, les effectifs sont quasiment au complet. L’ensemble de l’équipe éducative examiner la situation de la filière ELEEC afin de la valoriser. Ce secteur recrute énormément et notre formation Bac Pro ne permet pas de satisfaire la demande.

Le lendemain, les classes de premières, terminales et de BTS ont effectuées leur rentrée de façon échelonnée durant toute la matinée.

20140902_090748_Richtone(HDR)

Au total, le lycée accueille plus de 1000 élèves et étudiants, sans compter les personnes qui suivent des formations au Greta des Monts du Cantal.

Une dynamique remarquable est impulsée en ce début d’année.

En plus des sections européennes et des multiples projets de mobilités (Allemagne, Espagne, Royaume-Uni), les équipes éducatives ont proposés de nombreux projets pour cette nouvelle année.

Une première rencontre parents/professeurs a eu lieu vendredi 12 septembre pour les classes de troisième et seconde. A cette occasion, les parents ont pu échanger avec le proviseur, les deux proviseurs adjoints, la conseillère pédagogique d’éducation, les chefs de travaux et les professeurs.

20140912_181650

La rencontre parents/professeurs a débuté par une présentation de l’équipe de direction ainsi que des moyens de communications mis à la disposition des familles pour correspondre avec l’équipe éducative et suivre la scolarité de leurs enfants (ENT et Pronote).

Gérard MARTY, nouveau proviseur du Lycée.

Lundi 8 septembre 2014

Le Cantal l’a connu instituteur, puis conseiller en formation continue. Gérard Marty revient à Aurillac comme proviseur du lycée Monnet-Mermoz.

Pour les Aurillacois, c’est le retour d’un visage familier. Pour lui, c’est une renaissance.

En prenant la tête de la cité scolaire Monnet-Mermoz, le Cantalien Gérard Marty retrouve un terrain qu’il affectionne, celui de l’enseignement technologique et professionnel. Pour avoir géré l’ensemble des Greta (Groupements d’établissement de formation) de l’académie pendant sept ans, le successeur d’Hervé Hamonic connaît parfaitement le fonctionnement de la formation initiale et continue. Un univers qui lui a un peu manqué ces trois dernières années : fort de son expérience à la tête du collège-lycée Lafayette, à Brioude, où il exerçait depuis 2011, Gérard Marty a donc souhaité revenir à Aurillac, dans « un très bel établissement », dont l’offre de formation couvre les filières générales (à l’exception de la série L), technologiques et professionnelles.

Marty_gerard

« Particulièrement bien doté par le conseil régional », le lycée Monnet-Mermoz bénéficie de surcroît « d’un investissement fort de tous les personnels». Ses points faibles, selon le nouveau proviseur ? « La ruralité, l’enclavement et la baisse démographique.»


Pour ne pas en souffrir, Gérard Marty juge indispensable de « chercher la complémentarité » avec les établissements du bassin et d’étendre l’offre de formation à bac + 3.
La licence professionnelle SIL (systèmes informatiques et logiciels), option Réseau et télécommunications, qu’il avait contribué à ouvrir en 2001 a disparu.

« Il faut qu’on cherche à la recréer. Cet établissement doit se tourner vers le numérique, en partenariat avec l’université et en réponses à des besoins économiques. Les liens avec l’économie ne sont jamais assez développés. Pourtant, ils sont indispensables. »

Le Greta des Monts du Cantal, pour lequel le lycée est établissement support, « se doit de répondre lui aussi aux besoins économiques », martèle Gérard Marty. « Il y a eu un surcroît d’activité en direction des demandeurs d’emploi, au détriment, peut être des actions avec les entreprises. Même si c’est la crise, même si les entreprises n’embauchent plus, il faut travailler sur la confiance avec les entreprises. »

De la classe à la formation

Né à Aurillac il y a 59 ans, Gérard Marty est fils d’instituteurs. Après ses études au lycée Duclaux, puis à l’école normale d’instituteurs, il enseigne pendant quinze ans dans le Cantal, enchaîne avec un cursus universitaire en psychologie cognitive et devient conseiller en formation continue. En poste à Thiers, au Puy puis au Greta d’Aurillac, il part au rectorat de Clermont-Ferrand en 2004, avec la double casquette de délégué académique adjoint à la formation professionnelle initiale et continue et de directeur du GIP (groupement d’intérêt public) Auvergne, qui l’amène à gérer le budget (18 M€) de la formation professionnelle.


SA DEVISE:

Respect, travail, tenue.

« On respecte les hommes et le matériel, on travaille pour réussir et on soigne sa tenue. Si on arrive au lycée le casque sur les oreilles, c’est qu’on n’en a rien à faire. »

D’après journal La Montagne du 2 septembre 2014