Archive pour juin 2018

Les BTS SN remportent pour la troisième fois le challenge national LEGRAND

Vendredi 8 juin 2018

Les étudiants en BTS systèmes numériques des académies de Poitiers, Orléans-Tours, Limoges, Aix-Marseille et Clermont-Ferrand ont présenté leur projet lors de la finale du challenge Legrand, le 29 mai à Limoges. Pour la troisième année consécutive une équipe de Clermont-Ferrand remporte ce challenge.

Les deux options « informatique – réseau » et « électronique – communication » ont dû travailler ensemble pour partager leurs compétences. Pour l’académie de Clermont la collaboration n’était pas aisée car les options sont présentes dans des établissements distants de plus de 200Km, mais le numérique et la volonté des enseignants et des étudiants ont permis de relever ce défi qui rentre également dans le cadre de l’épreuve de projet de ce BTS.

Deux équipes du lycée ont participé à ce challenge. La première équipe a travaillé avec les étudiants du lycée Paul Constans de Montluçon  et la seconde équipe avec des étudiants du lycée La Fayette de Clermont-Ferrand.

Le 29 mai 2018 les étudiants ont présenté leurs travaux en mettant en scène les situations à l’aide de matériels fournis par Legrand ou développés par eux-mêmes dans le cadre du projet d’étude.

Le jury, composé d’un inspecteur général, d’IA-IPR et d’industriels, a évalué l’ensemble des présentations à partir de plusieurs critères dont l’aspect innovant et la réponse à une problématique sociétale.

Cette année le sujet était ouvert : Quelles solutions hardware et software faciles à installer et programmer pour un bâtiment durable, connecté à de nouveaux services pour ses usagers pourriez-vous proposer ?

L’équipe Monnet-Mermoz/P.Constans, vainqueur du challenge, a proposé une problématique réelle de gestion des déchets et a imaginé le LEGACO 2018.

Les vainqueurs du Challenge 2018: Professeurs et étudiants du Lycée Monnet-Mermoz

Les vainqueurs du Challenge 2018: Professeurs et étudiants du Lycée Monnet-Mermoz

LEGACO 2018 (Legrand Garbage Connect) est un système d’information sur l’état des poubelles à destination des usagers d’habitat collectif ou individuel et des collectivité territoriales.

Ces informations doivent permettre, du point de vue des collectivités territoriales, d’organiser et de prévoir les tournées de ramassage pour optimiser les déplacements des camions ainsi que permettre une facturation individualisée aux usagers en fonction de critères comme le poids total ou le volume des déchets récoltés. Ces points ont un impact immédiat dans le cadre du développement durable sur le carburant des camions et sur la sensibilisation du public à la limitation de ses déchets.

LEGACO 2018 doit également informer les usagers sur l’état de remplissage des différentes poubelles accessibles dans un immeuble par exemple et donner aussi à titre individuel la somme de poids des déchets déposés.

legoca2018

Pour répondre à ces besoins, LEGACO 2018 va placer des capteurs de poids et de hauteur dans les poubelles et envoyer ces informations par un réseau sans fil longue distance base consommation LPWAN (pour l’autonomie énergétique des poubelles, technologie de l’IOT). Grâce à une application mobile, les usagers pourront connaître la disponibilité des poubelles, au niveau des habitats cette disponibilité sera visualisée sous forme de voyant rouge/vert. Les collectivités territoriales pourront accéder à un site web représentant une cartographie de l’emplacement des poubelles avec leur niveau de remplissage ainsi qu’un historique pour l’aide à l’organisation des tournées et une consultation des données de dépôt des déchets par usager.

20180529_121736

20180529_115942

20180529_133357

Le LEGACO en détail:

LEGACO 2018 (Legrand Garbage Connect) est un système d’information sur l’état des poubelles à destination des usagers d’habitat collectif ou individuel et des collectivité territoriales.

Ces informations doivent permettre, du point de vue des collectivités territoriales, d’organiser et de prévoir les tournées de ramassage pour optimiser les déplacements des camions ainsi que permettre une facturation individualisée aux usagers en fonction de critères comme le poids total ou le volume des déchets récoltés. Ces points ont un impact immédiat dans le cadre du développement durable sur le carburant des camions et sur la sensibilisation du public à la limitation de ses déchets.

LEGACO 2018 doit également informer les usagers sur l’état de remplissage des différentes poubelles accessibles dans un immeuble par exemple et donner aussi à titre individuel la somme de poids des déchets déposés.

Pour répondre à ces besoins, LEGACO 2018 va placer des capteurs de poids et de hauteur dans les poubelles et envoyer ces informations par un réseau sans fil longue distance base consommation LPWAN (pour l’autonomie énergétique des poubelles, technologie de l’IOT). Grâce à une application mobile, les usagers pourront connaître la disponibilité des poubelles, au niveau des habitats cette disponibilité sera visualisée sous forme de voyant rouge/vert. Les collectivités territoriales pourront accéder à un site web représentant une cartographie de l’emplacement des poubelles avec leur niveau de remplissage ainsi qu’un historique pour l’aide à l’organisation des tournées et une consultation des données de dépôt des déchets par usager.

schéma legaco

C’est la technologie SiFox qui a été choisie pour les échanges LPWAN (adaptée aux contraintes de consommation par rapport à des technologies GSM et équivalente à la technologie LORA).

Nous allons distinguer 2 types de poubelles : celles pour un habitat individuel avec seulement un capteur de hauteur de type ultra son, et celles pour un habitat collectif avec en plus un capteur de poids de type jauge de contrainte ainsi qu’un dispositif de verrouillage mécanique et d’authentification de l’usager de type RFID.

Une trame de 12 octets de données Sigfox contenant les informations de niveau, de poids total et de poids de déchets par usager identifié sera envoyé toutes les heures.

Les serveurs Sigfox vont retourner (callback) vers les services LEGACO 2018 hébergé chez un fournisseur d’accès public ces trames où elles seront décodées pour remplir une base de données.

Les voyants rouge/vert associés aux poubelles dans les locaux poubelles des habitations sont commandés par la technologie sans fil Legrand Céliane with Netatmo pour pouvoir y accéder à partir d’un accès WEB tant en écriture qu’en lecture : le cloud ELIOT.

La surveillance des informations dans la base de données va permettre d’avertir les usagers du niveau de remplissage de leurs poubelles en allant activer les voyants du cloud ELIOT, cette information est également disponible au travers de l’application Home+Control Legrand.

Les agents des collectivité territoriales disposent du site web LEGACO 2018 pour visualiser sur une carte le niveau de remplissage en fonction d’une date choisie pour avoir des données d’aide à la décision.

schéma legaco2

.

Ce projet autour des déchets répond à des problématiques actuelles tant du point de vue individuel (accès facile à l’information (remplissage, disponibilité des poubelles), équité vis à vis du coût (celui qui jette beaucoup paye plus)) que du point de vue collectivité territoriale (gestion des tournées, de leur prévision, de la facturation)

Nous voyons que la mise en place de l’IOT peut contribuer à la préservation des ressources globales en les gérant de façon plus optimales (prévision et limitation des trajets, incitation à limiter ses déchets).

LEGACO 2018 permet une interopérabilité entre des technologies différentes: celle de l’Internet des Objets, celle du web, celle de la domotique sans fil en remontant tout cela au niveau du cloud et en assurant tous les échanges à ce niveau

.

.

.

.

.

.

.

.

.

HANDICAP ET VOUS ? !

Vendredi 1 juin 2018

Un engagent des jeunes du Lycée Monnet-Mermoz.

Partir en vacances lorsque l’on est en situation de handicap est souvent un parcours semé d’embûches.
Particulièrement sensible à l’accompagnement et à l’épanouissement des personnes handicapées, le Lycée Polyvalent Monnet -Mermoz s’ouvre aux autres et à la différence. M. Gérard Marty, Proviseur du lycée ainsi que ses adjoints M. Dunon et Mme Horchani-Carton ont donc immédiatement adhéré au projet « HANDICAP ET VOUS ?! ».
C’est pourquoi avec l’aide de Mme Perthus, AVS au Lycée Monnet-Mermoz depuis trois ans, il a été décidé de mener un partenariat avec l’ADEF (Association pour le Développement des Foyers, née dans les années 1950, qui gère des établissements pour personnes âgées ou handicapées) Résidences Vacances située à Sarran en Corrèze(19). Mme Perthus y travaille en tant que responsable de séjour lors des périodes de vacances scolaires.
Dans un premier temps, Mme Perthus a sollicité M. Fontanel (Directeur Délégué aux Formations Technologiques et Professionnelles secteur tertiaire) et son assistante Mme Lours, des professeurs et des lycéens majeurs des classes de PCMS (Préparation aux Concours Médico-sociaux), ST2S (Sciences et Technologies de la Santé et du Social), SN (Systèmes Numériques) et STI2D (Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable).
Mathilde, Léna, Anthony, Rémi, Sarah, Aurélien et bien d’autres élèves et étudiants (environ 15) ont pu être recrutés après un entretien avec les responsables de l’association en qualité d’Animateurs -Accompagnateurs pour les séjours proposés cet été (www.vacances-handicap.com).

Les élèves et étudiants recrutés pour ADEF entourés d’une partie de l’équipe du projet.

Les élèves et étudiants recrutés pour ADEF entourés d’une partie de l’équipe du projet.

L’équipe de direction a soutenu cette action autour des emplois saisonniers pour les lycéens majeurs, tout comme l’équipe ADEF : M. Blais, directeur, et Mme Chazal, chargée de recrutements. Ceux-ci ont fait part de leurs impressions : « Pas toujours simple de recruter des Animateurs – Accompagnateurs, mais nous avons rencontré des élèves et étudiants motivés donc nous leurs donnons une chance ».
Ensuite M. Marine, Directeur Délégué aux Formations Technologiques et Professionnelles secteur industriel au lycée, également séduit, a proposé son aide, en accord avec les élèves-étudiants de STI2D, pour les faire participer à un projet technologique sur le thème du handicap, comme par exemple la fabrication d’une chaise flottante pour les activités d’été et de jeux extérieurs adaptés dans le cadre des séjours vacances.
Une réunion a eu lieu le mercredi 16 mai dans l’établissement en présence de tous les acteurs du projet STI2D-ST2S, le proviseur et les responsables pédagogiques, ainsi que les personnels d’encadrement de l’association en vue d’une mise en œuvre à la rentrée prochaine. Il a déjà été programmé des échanges entre les jeunes du lycée et le personnel de la résidence de Sarran dès le premier trimestre à venir.
M. Blais et Mme Chazal soulignent que certains élèves trouveront dans cette expérience une continuité dans leurs parcours scolaire, professionnel mais aussi personnel et remercient Christelle Perthus pour son implication dans l’association et au sein du Lycée Polyvalent Monnet-Mermoz. Ils envisagent de prolonger ce partenariat avec l’établissement dans les années futures, ce qui motive fortement les équipes pédagogiques et de direction.

.

.

.

.

.

.

.