Archive pour décembre 2019

Journée Laïcité

Vendredi 13 décembre 2019

Ce lundi 9 décembre 2019, jounée de la laïcité est marquée par une mobilisation des lycéens.


ENSEMBLE 1

Après un rassemblement sous la banderole « Ensemble pour la laïcité », ils ont pu échanger avec des intervenants de l’association PERIS Cantal.

Une exposition au CDI sur la laïcité a complété cette journée.

Une journ2

Une journ1

Exposition Laïcité au CCDI

Exposition Laïcité au CDI



Les secondes découvrent la biodiversité à Rénac dans le cadre du nouveau programme de SVT

Jeudi 12 décembre 2019

Le programme de SVT a changé, la destination des classes de secondes sur le terrain aussi.

20191001_100821bis


Ces sorties hors des murs du lycée permettent une approche concrète de l’environnement. Elles se sont déroulées au mois d’octobre, accompagnées par les enseignants de SVT et des intervenants du CPIE15 (Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement), grâce à l’investissement financier du Lycée Monnet Mermoz.


C’est donc à Rénac, sur les berges du lac de Saint Etienne Cantalès, que toutes les classes se sont rendues avec un double objectif : identifier et quantifier la biodiversité forestière à différentes échelles mais aussi aborder, à partir de l’étude d’un paysage local, les notions d’érosion et de sédimentation et le rôle de l’eau dans ce phénomène.

20191003_084214

Benoît Séverac, rencontre avec un écrivain

Mardi 3 décembre 2019

Le 16 mai dernier, la classe de Seconde 2 a accueilli Benoît Séverac, auteur de romans noirs et de romans pour la jeunesse. Celui-ci avait été invité à l’origine pour la journée de rencontre du projet « Coup de Cœur Cantal 3e-2e » qui se déroule chaque année au lycée Georges Pompidou avec les participants d’une dizaine de collèges et lycées, dont Monnet-Mermoz. Benoît Séverac était alors sélectionné pour le prix littéraire pour son roman « Une caravane en hiver ».

https://benoitseverac.com/

Avant de repartir vers Toulouse, l’auteur a accepté de passer par le lycée afin d’échanger avec les Secondes 2 sur l’ensemble de son œuvre, qui s’adresse non seulement aux adolescents, mais aussi au public qui apprécie les romans ancrés dans la société. Ils ont donc parlé de son travail, son inspiration, les questions qu’il aborde dans ses livres, et plus généralement son métier d’écrivain et l’édition. « Dans le roman noir, il y a des thématiques qui sont toujours profondes », a dit Benoît Séverac. L’écriture de ce type de littérature offre donc « au lecteur des espaces de réflexion » et l’oblige à « une sorte d’instabilité ». Il a pu répondre à de nombreuses questions et a confié qu’il était « traversé en permanence par le doute dans ce métier solitaire » et que « derrière chaque livre, il y a un bonhomme avec sa vie, avec ses coups de gueule ».

Une rencontre riche pour les élèves, qui ont grandement apprécié son engagement et sa sincérité, eux qui avaient déjà eu la chance de passer un moment avec le poète François Graveline, et voir ainsi plusieurs facettes du métier d’écriture. A noter que ces deux actions ont pu avoir lieu grâce au soutien de la Délégation académique à l’Action Culturelle (Rectorat de Clermont-Ferrand).

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.