Le Festival de la BD au lycée

Riche programme autour du
Festival BD 2016 du Bassin d’Aurillac :

Des BD à lire pour les élèves de seconde, des auteurs qui viennent au lycée les rencontrer, un prix littéraire à décerner, le fonds BD de la Médiathèque à explorer et une exposition qui présente des chaises et des fauteuils dessinés parmi 25000 albums !

festival BD (1)

Pour la troisième édition du Festival BD du Bassin d’Aurillac, la Médiathèque offrait cette année à une classe par lycée la possibilité de participer avec leurs enseignants de français à un prix littéraire qui serait décerné à l’occasion de la manifestation de mars 2016. Tout a donc commencé, pour deux classes de 2nde du lycée, ainsi qu’une 2nde du Lycée E. Duclaux et une Terminale du Lycée Agricole d’Aurillac, en novembre dernier lorsque deux médiathécaires sont venues leur présenter les 4 albums en lice (Appa de Thomas Bonis et Dav, L’école Capucine 1 de et JB Djian et Vincent, Les petites Marées : Mona de Séverine Vidal et Mathieu Vincent, ainsi que Monster Club de Masbou et Leprévost). Il s’agissait pour les 52 élèves de Monnet-Mermoz de lire les 4 titres, de donner leur avis et de voter pour leur préféré. Appa a été le grand gagnant, Mona étant bien classé ensuite.
Le vendredi 11 mars, les élèves ont eu la grande chance de recevoir Thomas Bonis et Vincent pour une rencontre passionnante. Ces derniers leur ont fait découvrir toutes les étapes de la réalisation d’un album et ont partagé leur passion avec les jeunes, répondant avec clarté, simplicité et humour à toutes leurs questions. Ils ont d’ailleurs affirmé plus tard avoir passé un formidable moment avec tous au lycée ! Le samedi, sur le lieu du festival, le prix a été remis par les élèves à Thomas Bonis.

DSC00649

DSC00651

DSC00662

WP_20160312_004
Le mardi 22 mars, ces deux mêmes classes se sont regroupées à la fois pour visiter aux Ecuries l’exposition « Le siège contemporain dans la bande dessinée » réalisée par le CAUE (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement) de la Charente et le Festival d’Angoulême, et pour explorer le très riche fonds BD de la Médiathèque de la CABA.
Madame Christiaens, Directrice du CAUE du Cantal a proposé un commentaire très intéressant de l’exposition qui présentait de nombreuses planches de BD en regard des sièges conçus par d’éminents architectes du XXe siècle : une manière originale d’aborder la bande dessinée qui fourmille de détails et décors à peine visibles, que les auteurs s’attachent toujours à soigner. Les jeunes ont appris ainsi à avoir un regard plus aiguisé sur leurs BD.
DSC00698
Accueillis cette même matinée à la Médiathèque, les lycéens ont pu, après un panorama de la BD contemporaine, discuter à bâtons rompus avec Hervé Lafon, médiathécaire spécialisé dans ce genre littéraire, ou bien s’installer à leur aise pour feuilleter ou dévorer des albums dans un moment qui leur était entièrement réservé.

DSC00688

Cette plongée de longue durée dans le 9e art a eu pour prolongement pédagogique, la réalisation de panneaux autour de cette aventure collective, exposés au CDI du lycée.
On parle déjà un peu d’un rendez-vous pour le Prix des lycéens en mars 2017…

.

.

.

.

.

.

.

Tags : ,

Les commentaires sont fermés.