Des lycéens participent au Prix national « Lire l’économie »

Pour la 7ème année consécutive, le lycée Monnet-Mermoz a participé au Prix national « Lire l’économie » organisé par le Ministère de l’Education nationale. Les étudiants  du BTS MUC du lycée ont confronté leurs avis au cours d’un atelier final, destiné à faire émerger leur choix.

monnet

Les étudiants de 1ère année du BTS MUC (Management des unités commerciales) inscrits et encadrés par leur professeur d’économie Dario Chaudière, ont concouru de nouveau à ce prix à vocation économique et de portée nationale sous l’égide du Ministère de l’Éducation nationale.

À noter que le lycée Monnet-Mermoz est l’un des rares lycées français à avoir participé à toutes les éditions depuis la création du prix, dont l’objectif principal est de permettre aux élèves de se familiariser avec le langage et la pensée économiques et de saisir les enjeux économiques contemporains.

Trois ouvrages étaient retenus pour cette année par le Ministère et proposés à la lecture des élèves dès la rentrée scolaire. Pour cette 7ème édition, les ouvrages en lice étaient : « Tous rentiers ! Pour une autre répartition des richesses »  de Philippe Askenazy, « La folie des banques centrales » de Patrick Artus / Marie-Paule Virard, et « L’homme nu. La dictature invisible du numérique » de Marc Dugain / Christophe Labbe.

Après une première phase qui s’est déroulée depuis le mois de septembre consacrée à la lecture des ouvrages, chaque étudiant a pu défendre ardemment son choix, et exprimer une opinion construite lors du débat final visant à établir le lauréat pour le lycée Monnet-Mermoz. Le choix de la majorité des étudiants aurillacois s’est porté sur l’ouvrage de Philippe Askenazy.

La participation à ce prix national a permis aux étudiants de défendre leur avis personnel, et de débattre sur les différents sujets abordés dans les ouvrages, mais aussi de consolider leurs connaissances économiques et leur culture générale.

Ils ont dernièrement fait parvenir au Ministère leur choix, lequel est pris en compte au niveau national selon un principe des plus démocratiques : chaque lycée participant possède une voix.

.
.
.
.
.
.
.

Tags : ,

Les commentaires sont fermés.