Poésie au Lycée

Pour la Semaine de la Poésie, un poète !

À l’occasion de la Semaine de la Poésie, qui revient chaque année avec le Printemps… des Poètes, deux classes (Seconde 2 et Terminale SN) du lycée ont eu la chance de rencontrer François Graveline, poète clermontois.

Il a échangé avec les adolescents sur son parcours vers l’écriture, ses  inspirations, la poésie des autres,  la poésie dans la vie, le rap et  d’autres sujets qui accompagnent le quotidien des jeunes.  Il leur a parlé de « la poésie qui est partout autour de nous, qu’il nous faut saisir, cette part sauvage de la langue que l’on peut rencontrer, qui libère et qui peut sauver, que l’on ne peut définir ».  Il a évoqué la phrase de Guillevic,  « La poésie c’est autre chose »,  ce grand poète qui a beaucoup écrit sur les choses de tous les jours et la nature. Les élèves, qui avaient lu ses recueils, ont été étonnés d’apprendre que de nombreux poètes exerçaient à l’origine des métiers manuels, ou bien étaient des scientifiques comme lui, géologue de formation, dont les textes résonnent souvent avec des images de la Terre ou du Ciel.

Après de nombreuses questions, François Graveline a voulu donner  confiance aux élèves venus le rencontrer, en les encourageant à lire, bien sûr, mais surtout à écrire !

20190321_143602-1

Cette action, soutenue par la Délégation Académique  à l’Action Culturelle,  était proposée par l’association La Semaine de la Poésie, basée à l’ESPE (ex-IUFM) de Clermont-Ferrand, qui offre chaque année au public de la région ainsi qu’à un certain nombre d’établissements scolaires une grande variété de manifestations autour de la poésie.

http://lasemainedelapoesie.assoc.univ-bpclermont.fr/

semaine poesie

Une rencontre littéraire et humaine d’une grande richesse pour les lycéens !

Et Graines de poètes, le concours !

D’autre part, une cinquantaine d’élèves de Seconde et Première Professionnelles ont participé à la 18ème édition du concours « Graines de poètes », comme chaque fois guidés et encouragés par leurs professeurs de français.

Cette action fédère depuis 2001 des centaines de jeunes poètes de tous les lycées du Cantal. Deux phases  pour ce concours : l’écriture des textes, avec un jury en janvier dans chaque établissement, puis en mars un jury départemental pour décerner les prix parmi l’ensemble des 5 poèmes sélectionnés par lycée.

Voici le poème ayant reçu le Prix Orphée 2019 pour le Lycée Monnet-Mermoz.

La force des mots

Les paroles ont peu de valeur car elles sont éphémères

Mais les mots ont une force insoupçonnée

C’est pour ça qu’en lignes et en vers

Je couche toutes mes pensées.

On dit que le silence est d’or

Reste muet, observe autour de toi et alors

Tu comprendras que les mots sont importants

Car il ne faut pas oublier que la parole est d’argent.

Les mots sont des armes

D’attaque et de défense

Mais sont aussi une porte sur l’âme

Et le reflet de ce qu’on pense.

Celui qui sait les manier

Avec précision et habileté

Saura se sortir de situations compliquées

Car la maîtrise des mots a cette particularité.

C’est la raison pour laquelle

Il faut pratiquer sans cesse

Car la langue est l’union parfaite

Entre l’esprit et le geste.

Chris Gonzales

Un recueil est traditionnellement le fruit de cette action, illustré par des élèves en cours d’Arts Plastiques. Cette année, la couverture a été réalisée à partir d’un travail d’une élève de l’option Arts Plastiques de Monnet, Floriane Felgines. Ce recueil a été lancé le jour de la remise des prix du concours, qui a eu lieu le 14 mai 2019.

Tous les jeunes poètes ne sont pas primés, ni sélectionnés, et ne sont pas publiés dans le recueil. Mais tous peuvent être fiers de leurs  textes, de la sensibilité et de l’humanité qu’ils manifestent dans leurs textes, et on ne peut que leur rendre hommage.

GDP

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Tags : ,

Les commentaires sont fermés.