Le lycée signe un partenariat avec la Marine Nationale

En 2021, la Marine Nationale va recruter 4000 hommes et femmes entre 16 et 30 ans, de la 3ème au bac +5.

Si l’Auvergne n’est pas pourvoyeur numéro un en forces vives pour la Marine Nationale, cinq marins sillonnent la région tout au long de l’année pour présenter la cinquantaine de métiers qui composent les forces marines françaises.

Bien que la crise sanitaire ait changé la façon de recruter en intégrant la nécessaire adaptation aux forums numériques, la Marine vient toujours à la rencontre des élèves pour présenter la multitude de fonctions possibles en son sein.

20210203_140523

Dans cette optique, un partenariat renforcé a été signé en 2019 et vient d’être renouvelé avec le lycée Monnet-Mermoz d’Aurillac en complément des dispositifs classiques de recrutement, qui ne suffisent plus à remplir les objectifs. Ainsi, avec ce partenariat niuvelle génération qui n’est pas engageant pour les élèves, il leur est désormais possible de participer à une préparation militaire marine, pour découvrir la marine en Auvergne. Après cette découverte à Clermont-Ferrand, une semaine en immersion à l’Arsenal de Toulon est organisée pour découvrir la base, visiter l’Arsenal et les frégates durant l’année de première.

En terminale, en fonction des spécialisations des élèves suivant le baccalauréat visé, une période d’immersion de 3 à 5 jours est organisée avec le corps de métier auquel ils se destinent avant de prendre part à un entretien pour savoir s’ils veulent s’engager ou non.

20210203_144731

Le Maître principal Julien, lui-même bachelier du lycée Mermoz en 2003, souligne également l’étendue des formations qualifiantes, valorisantes et responsabilisantes qui peuvent être réaliséees dans la marine, tout en ayant une rémunération dès le premier jour de formation.

Pour le proviseur Jean-Roch PIOCH « L’approche est plus facile avec des anciens élèves et la marine présente un nombre important de métiers qui correspondent à nos élèves ». Trois lycéens cantaliens, actuellement en terminale, ont profité de ce partenariat l’année dernière et pourraient ainsi suivre la voie des 70 auvergnants qui ont signé leur engagement en 2020.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Tags : , ,

Les commentaires sont fermés.