Conférence du Directeur départemental de la Banque de France

5 avril 2017

Jean-Louis Frutière, Directeur départemental de la Banque de France a dispensé au Lycée Monnet-Mermoz, une conférence sur les missions de la Banque de France et les conséquences économiques et financières du Brexit.

L’intervention portant sur ce thème d’actualité en ce mois de mars, s’est déroulée devant les 50 étudiants de première année du BTS MUC (management des unités commerciales), et du BTS SIO (services informatiques aux organisations).

Cette conférence s’inscrit dans une démarche d’association entamée depuis cinq années auprès de l’institution et son Directeur départemental à l’instigation de Dario Chaudière, professeur d’économie en BTS, permettant ainsi d’apporter un œil externe et averti aux étudiants.

Ce dernier avait proposé à Jean-Louis Frutière cette thématique omniprésente dans l’actualité depuis le résultat du référendum organisé par le premier ministre David Cameron le  23 juin 2016, où 52% des britanniques avaient voté pour la sortie de leur pays de l’UE. Son successeur, Theresa May vient il y a quelques jours d’activer les procédures visant à mobiliser le fameux article 50 du Traité sur l’Union européenne, sur les modalités de sortie d’un état membre …

L’intervention d’une durée de deux heures, s’est achevée avec une séquence d’échanges entre les étudiants et Jean-Louis Frutière autour d’une série de questions-réponses, permettant d’apporter certains éclaircissements, et au final d’appréhender au mieux le thème présenté, avec au final une question latente : d’autres pays franchiront-ils le pas dans le sillage des sujets de sa majesté ? Un Frexit est-il envisageable ?

Intervention Brexit BDF.

.

.

.

.

.

Conférence sur une d’étude de faisabilité en vue de la réalisation d’une filière de Méthanisation sur la Communauté d’agglomération

28 mars 2017

Lundi 27 mars, les 2 classes de terminale STI2D ont pu assister à une conférence menée par une technicienne du service environnement de la CABA (Communauté d’Agglomération du Bassin d’Aurillac).

Il a tout d’abord été fait une présentation de la CABA (commune constituantes, champs de compétence et actions menées).

Après avoir planté le décor, la conférence s’est poursuivie sur le thème « Etude de faisabilité en vue de la réalisation d’une filière de Méthanisation ». Cette étude peut avoir un impact non négligeable sur l’environnement mais c’est au niveau de la compétence « développement économique » que ce projet est porté par la CABA.

L’étude a porté sur:

- recensements des matières pouvant être traitées (agricoles et/ou industrielles).

- Enquête sur les quantités pouvant être récoltées et engagement à la fourniture de matière.

- Choix du système de méthanisation le plus approprié à la situation.

- Pré-étude de la construction et chiffrage du projet.

- Utilisation des digestats après méthanisation.

- Choix de l’usage du méthane produit.

- Rendement.

- Répercussions économiques

20170327_090553

Cette présentation a ouvert les yeux de nos élèves sur les enjeux d’aujourd’hui et de demain en ce qui concerne les énergies renouvelables et l’usage de nos déchets.

Le thème de cette conférence fait partie du programme des Bac STI2D (Sciences et Technologies Industrielles et du Développement Durable).

Nous remercions la Communauté d’Agglomération du Bassin d’Aurillac d’avoir accepté cette échange avec nos élèves, notamment Monsieur Jacques MEZARD, président de la CABA et Monsieur philippe GRANIER, vice-président en charge de l’Environnement et du développement durable.

.

.

.

.

.

.

Séjour linguistique et culturel en Angleterre des sections Européennes

27 mars 2017

57 élèves de section européenne et d’autres filières du lycée Monnet-Mermoz d’Aurillac ont effectué un séjour linguistique et culturel d’une semaine en Angleterre. Les lycéens ont découvert les deux villes principales du pays: Birmingham et Londres.

Le début de la semaine à Birmingham a permis de mettre en lumière les débuts de la révolution industrielle britannique. La visite du village reconstitué du Black Country Museum a mis en évidence la dureté de la vie des mineurs au début du 19ème siècle. Le groupe a également sillonné la ville avec ses innombrables canaux. Le moment fort du séjour a été une intégration de tous les élèves durant une journée dans notre école partenaire de King’s Norton Boys’ School. Ils ont pu ainsi observer les nombreuses différences entre le système éducatif anglais et le nôtre. Par petits groupes, les lycéens ont vécu le quotidien de leurs camarades britanniques et échanger librement avec eux dans leurs classes. L’ensemble des jeunes a regretté que cet échange ne dure qu’un jour.

Les élèves devant la bibliothèque de Birmingham, la plus grande d'Angleterre

Les élèves devant la bibliothèque de Birmingham, la plus grande d'Angleterre

La fin de la semaine s’est déroulée dans la région de Londres. Au programme, découverte des principaux monuments de la capitale et visite de musées (British Museum, Impérial War Museum et Royal Air Force Museum). Les élèves ont particulièrement apprécié de flâner librement dans le quartier animé de Camden Town ainsi que l’hébergement en famille d’accueil.

L’ensemble de la cité scolaire a été particulièrement touché par l’attentat du mercredi  22 mars à Westminster. Les élèves étaient à cet endroit précis quatre jours auparavant.

Au Royal Air Force Museum

Au Royal Air Force Museum

.

.

.

.

.

.

Sortie cinéma « La sociale » pour 162 élèves

21 mars 2017

A l’occasion des 70 ans de la SECURITE SOCIALE, 162 élèves (1ères et Tales ST2S, Tales ES, 1ère STI2D2, BTS SIO1 et SN1)  ont pu assister à la projection du film « LA SOCIALE » de Gilles Perret au cinéma Le Cristal le mercredi 15 mars 2017.

Il y a 70 ans, les ordonnances promulguant les champs d’application de la Sécurité sociale étaient votées par le Gouvernement provisoire de la République.
Un vieux rêve séculaire émanant des peuples — vouloir vivre sans l’angoisse du lendemain — voyait enfin le jour.
Le maître d’œuvre principal de cet édifice des plus humanistes qui soit se nommait Ambroise Croizat. Qui le connaît aujourd’hui ? Et pourquoi cette méconnaissance ?

La fréquence d’apparition de ce nom dans nos manuels d’histoire et nos dictionnaires pourra nous interroger quant à la neutralité de notre histoire officielle.

Il est temps de raconter cette belle histoire de « la Sécu » : d’où elle vient, comment elle a pu devenir possible, quels sont ses principes de base, quels en furent les bâtisseurs et ce qu’elle est devenue au fil des décennies.
« La Sociale » retrace l’histoire d’une longue lutte vers la dignité tout en dressant, en parallèle, le portrait d’un homme et celui d’une institution incarnée par ses acteurs du quotidien.

Ce documentaire est très intéressant pour nos élèves d’un point de vue pédagogique car il permet plusieurs entrées possibles : histoire politique, histoire syndicale, notions économiques, notions sur la santé et la protection sociale.

la-sociale

Ambroise CROIZAT

« Mettre définitivement l’homme à l’abri du besoin, en finir  avec la souffrance et les angoisses du lendemain ».

« Ne parlez pas d’acquis sociaux mais de conquis sociaux, car le patronat ne désarme jamais ». .

Deux citations qui caractérisent Ambroise Croizat, ministre du Travail (surnommé « le ministre des travailleurs ») de 1945 à 1947,  bâtisseur entre autres de la sécurité  sociale et originaire de Notre Dame de Briançon en Savoie où il naît le 28 janvier 1901. Son influence s’exerce aussi sur les projets concernant les comités d’entreprise, le statut des délégués du personnel, les conventions collectives, la prévention et la réparation des accidents du travail. En vingt-huit mois, il accomplit ainsi une œuvre considérable.

Militant syndicaliste, puis député communiste sous le front populaire, il fut arrêté le 9 octobre 1939 (sous le gouvernement Daladier) puis condamné à 5 ans d’emprisonnement par un tribunal spécial. Il passera de prison en prison : de la Santé (Paris) jusqu’au fort St-Nicolas à Marseille pour être ensuite déporté au bagne de la Maison Carrée à côté d’Alger à partir d’avril 40. Il sera libéré en février 1943 avec 26 camarades.

Ambroise Croizat meurt en 1951 et une foule imposante sera présente lors de ses obsèques pour le remercier de toutes les mesures qu’il a mises en place pour les travailleurs.

ambroise-croizat

Quatre grands principes, fondements même de l’identité sociale française, feront la charpente de l’institution.

  • L’Unicité : tous « les risques sociaux » (maladie, maternité, vieillesse, accidents du travail…) sont regroupés dans une seule caisse.
  • La solidarité : un système de répartition entre actifs et non actifs, financé par les richesses créées dans l’entreprise, est la pierre angulaire de l’édifice.
  • L’Universalité, sous tendue par l’idée de soigner toute la population et de suivre « dans sa santé, l’individu de sa naissance à son décès ».
  • La Démocratie, c’est-à-dire la volonté de confier la gestion de l’institution aux bénéficiaires eux-mêmes.

Principes qui ont été largement écornés ou bafoués depuis sa création et en particulier le dernier, peut-être le plus dérangeant pour nos élites qui se voyaient dépossédées du pouvoir de décision.

La Sécurité sociale a été créée par des milliers de travailleurs et était gérée dans ses premières années par les travailleurs eux-mêmes : ce qui était insupportable pour le patronat. Une telle capacité révolutionnaire remettait en cause l’ordre social.

Pour plus de détails, cliquer sur le lien ci-dessous:

La Sociale sortie cinéma

.

.

.

.

.

.

.


28e SEMAINE DE LA PRESSE ET DES MEDIAS

20 mars 2017

20-25 mars 2017


D’où vient l’info ?

Au menu de cette Semaine de la Presse, est présenté au CDI comme chaque année un Kiosque d’une centaine de journaux et magazines, avec pour objectif de sensibiliser les jeunes –encore plus que jamais- à l’information et à la pluralité de la presse… ou au moins ce qu’il reste de la presse écrite, dont un nombre impressionnant de titres disparaît sans bruit jour après jour (ex. Alternatives Internationales, Terra Eco l’an dernier). Près d’un million d’exemplaires sont offerts à cette occasion par les éditeurs de presse.

A l’occasion de la Semaine, certains médias nous donnent également un accès gratuit à leur rédaction en ligne. L’AFP, Arrêt sur image, Europresse (8000 sources d’information du monde entier), Mediapart, Le Monde, cFactuel, etc… figurent parmi ces offres du 1e au 31 mars ou jusqu’au 15 avril pour certaines d’entre elles (codes à nous demander au CDI).

Visuel_SPME_Dessin_656344.89

De même, des ressources pédagogiques variées sont proposées  par des magazines ou bien France3, TV5Monde, TF1, l’INA, Reporters sans Frontières, France Médias, Newseum, etc… ainsi que des outils pour décrypter les informations provenant d’internet…

Un dossier pédagogique réalisé par le CLEMI est à emprunter au CDI (ainsi que les 27 éditions précédentes) ou à télécharger. Le site du CLEMI (Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information) est évidemment une source inépuisable pour cette Semaine et l’éducation aux médias en général : www.clemi.org

La BnF propose cette année parmi ses extraordinaires expositions virtuelles : « La presse à la Une » en partenariat avec le CLEMI et l’AFP : http://expositions.bnf.fr/presse/

Le thème national de cette année est « D’où vient l’info ? », question importante à l’ère d’internet et des réseaux sociaux comme médias inépuisable d’information.

CANOPé 63, le CLEMI et la DANE proposent une table ronde sur ce thème jeudi 23 mars de 14h à 15h30 avec retransmission en direct dans les établissements sur inscription (échanges de questions via Twitter).

Le Monde et Europresse.com offrent de participer (sur inscription) à une conférence à distance sur « scoops, rumeurs, hoax, fake news… » le mardi 28 mars de 14h30 à 16h30.

Nous sommes, pour cette édition 2017, parmi les 43000 établissements inscrits de la maternelle à l’université ! Bonne SDP à tout le monde.

Les documentalistes

.

.

.

.

.

.

L’enseigne E.Leclerc se dévoile aux BTS MUC

5 mars 2017

Les étudiants de BTS MUC 1ère année du lycée Monnet Mermoz ont rencontré M. Chauvet, PDG de l’enseigne E. Leclerc à Aurillac.

Dans le cadre de leur cours sur la gestion de la relation commerciale les étudiants ont pu, grâce à l’intervention de M. Chauvet, développer leur culture commerciale et approfondir le lien entre leur enseignement et sa mise en pratique dans le cadre du développement de l’enseigne E. Leclerc.

Leclerc2

M. Chauvet a présenté aux étudiants la structure nationale de l’enseigne E. Leclerc afin de mieux leur faire comprendre le fonctionnement du « commerce associé » et des entreprises indépendantes qui le composent.

Au niveau d’Aurillac, La présentation détaillée de la démarche de réflexion préalable à la création de l’enseigne « Espace culturel E. Leclerc » à Aurillac a été très appréciée. Les étudiants ont pu ainsi mesurer l’importance de la maîtrise des techniques d’étude de marché dans le cadre de l’implantation d’une enseigne.

Nous remercions M. Chauvet pour sa disponibilité et son enthousiasme qui pourraient avoir suscité des vocations d’entrepreneurs parmi les étudiants.

Leclerc1

.

.

.

.

.

.

.

Des lycéens préparent leur orientation en échangeant avec des professionnels

3 mars 2017

Accompagner les lycéens dans leur choix d’orientation post bac, un des objectifs des cordées de la réussite.

L’IUT GEA, les lycées, Raymond CORTAT et MONNET-MERMOZ, travaillent ensemble au sein de la « Cordée de la réussite Alizée Cantal » pour inciter des élèves méritant à développer leur ambition. Cette cordée conduit aussi des lycéens de première et terminale à découvrir des études de l’enseignement supérieur dans le domaine du commerce, du management et de la gestion disponibles au sein de la ville.

C’est ainsi que plusieurs professionnels locaux de secteurs aussi divers que la grande distribution, la banque, l’informatique et la restauration rapide sont venus à la rencontre des lycéens.

IMG_1193

Une cinquantaine d’élèves ont pu échanger avec ces intervenants sur les métiers, les profils recherchés ou encore les méthodes de recrutement. Les lycéens ont bénéficié de conseils avisés pour les aider dans leur démarche d’orientation en faisant le lien entre les formations proposées (BTS MUC, DUT GEA) et les débouchés existants. Le témoignage de diplômés issus de ces formations ont permis d’illustrer des parcours professionnels possibles.

M. Leyrit (Décathlon), Mme Salat et M. Artal (Crédit agricole), M Queffurus et M. Fares (Weldom), M. Coudray McDonald’s) et Mme Flagel (Qualiac) ont fait de cette journée une belle opportunité d’échange entre le monde de l’entreprise et les lycéens présents.

Si vous souhaitez déposer votre candidature en BTS MUC au lycée Monnet Mermoz en DUT GEA à l’IUT d’Aurillac, la procédure admission post bac (APB) est ouverte jusqu’au 20 mars 2017.

Les établissements accueilleront les élèves intéressés et leur famille lors des portes ouvertes : le 4 mars 2017 à l’IUT (Formation DUT GEA) et le 11 mars 2017 au lycée Monnet Mermoz (Formation BTS MUC).

IMG_1191

Versement de la Taxe d’apprentissage

20 janvier 2017

Chaque année, les entreprises doivent s’aquitter d’un impôt appelé Taxe d’Apprentissage. Les chefs d’entreprises peuvent choisir de verser une partie de cet impôt à un ou des établissements bien précis. Pour un établissement comme le lycée Monnet-Mermoz, cette taxe permet de subvenir au maintien en état et à l’acquisition de matériels pédagogiques utilisés quotidiennement par l’ensemble de nos élèves.

Vous trouverez ci-dessous le document expliquant la démarche à suivre pour nous aider à dispenser un enseignement de qualité.

Dossier Taxe d’apprentissage Lycée Monnet Mermoz Aurillac

Au nom des élèves et de l’ensemble de l’équipe éducative, nous vous remercions pour votre aide précieuse.

photo TA .

.

.

.

.

.

6 élèves de Bac Pro partent en formation en Espagne avec ERASMUS+

9 janvier 2017

Mardi 3 février 2017, 6 élèves de Bac Pro SEN, ELEEC et MEI sont partis en Espagne. Ils vont effectuer une période de formation en entreprise pendant 5 semaines dans les villes de Tolède et de Grenade.

Les élèves de Maintenance des Equipements Industrielles et d’ELEEC sont à Grenade. Il s’agit d’Alexandre BAUDOIN, de Cyl Kenny NDJAMBOU et de Florian CANCHES.

Les élèves de Bac pro Systèmes Électroniques Numériques sont à Tolède. Il s’agit d’Antoine CHABREUIL, de Dorian FLEYS et de Maxime BERALD.

Cette période de formation est une opportunité incroyable. Toujours dans le cadre du projet européen ERASMUS+, le lycée accueillera 6 élèves espagnols au mois de mai.

20170103_142208

20170103_142509

.


.

.

.

.

Les 3ème PEP rencontrent des Techniciens en maintenance automobile

3 janvier 2017

Ce vendredi 16 décembre, 11 élèves de 3ème PEP désireux de mieux connaître le métier de technicien en maintenance automobile ont effectué deux visites en concession automobile. Que ce soit chez les établissements ARNAUD, TOYOTA ou RUDELLE-FABRE, RENAULT, les élèves ont pu discuter avec les techniciens et découvrir ce métier en perpétuel évolution. Entre les véhicules électriques, hybrides et les multiples systèmes de communication intégrés aux voitures, les élèves ont constaté qu’il fallait s être qualifié dans les nouvelles technologies sans délaisser les compétences en mécanique et en électricité.

Expérience riche à renouveler.

Nous tenons à remercier pour leur accueil les concession TOYOTA et RENAULT d’Aurillac.

20161216_103451

20161216_113105

.

.

.

.

.

.