Articles avec le tag ‘art’

Les secondes à la biennale d’art contemporain de Lyon

Mardi 13 mars 2018

Grâce au soutien de la DAAC et de la Région Rhone-Alpes Auvergne, le 5 Décembre 2017, les élèves de la classe de 2nde 3 du Lycée Jean Monnet-Jean Mermoz d’Aurillac ont pu se rendre à Lyon à la rencontre d’œuvres d’art très variées puisque recouvrant une très large période : depuis la fondation et les origines de la ville jusqu’à ses prolongements les plus contemporains.

Dans un premier temps, ils se sont rendus au musée gallo-romain de Lyon, construit ou plutôt enterré, par Bernard Zehrfuss sous la colline de Fourvière. Ils ont donc pu admirer cette architecture d’une grande originalité, toute en béton armé (voir photographie ci-dessous) et qui n’est pas sans rappeler les recherches effectuées par Le Corbusier à la même époque, et y découvrir l’histoire de la fondation de Lugdunum.

En effet, tous ont pu comprendre l’évolution du site et de la ville à l’aide de reconstitutions en maquette et des animations 3D (voir photographies) tout en contemplant les vestiges du site – et notamment un amphithéâtre partiellement conservé  – grâce aux canons de lumière aménagés par l’architecte. Cliquer ici pour voir la vidéo

maquette du the¦üatre et de l'ode¦üon

A  travers le cheminement hélicoïdal du musée, qui offre une promenade sous la colline, ils ont fait la découverte de diverses œuvres mises à jour par autant de fouilles différentes à travers la ville. Ils se sont donc sensibilisés à la culture et à la civilisation romaine, ont découvert que la parité homme-femme y tenait une place importante, grâce à la de deux guides ont vu (la demande officielle de l’Empereur Claude au Sénat d’obtenir la citoyenneté romaine pour les différentes tribus gauloises, demande bien évidemment refusée par le Sénat et une mosaïque d’une grande beauté.

Tables claudiennes

Tables claudiennes

ste¦Çle votive femme me¦üdecin

Mosaique

Dans un second temps, ils ont pu franchir les siècles et accéder au musée d’art contemporain, qui hébergeait en son sein une partie de la célèbre manifestation de la biennale d’art contemporain de Lyon. Ils y ont été accueillis par les œuvres de Erwin Wurm et Nam June Paik (voir photographies), qui les ont autant surpris qu’intéressés.

Erwin Wurm: Truck

Erwin Wurm: Truck

Nam june Paik

Nam june Paik

Ils ont ensuite eu la chance de participer à une œuvre de Rivane Neuenschwander et ont déambulé sous la direction bienveillante de deux intervenants à travers la collection permanente et les œuvres réunies à l’occasion de la biennale.

Rivane Neuenschwander

Rivane Neuenschwander

Rivane Neuenschwander support

Rivane Neuenschwander support

Une installation d’Ernesto Neto  troublant les sens et l’équilibre et mise en rapport avec les sculptures de Hans Arp a particulièrement retenu leur attention, un ensemble d’instruments de fortune réalisés par David Tudor, des feuilles de papier obtenues par le recyclage et la réutilisation du papier des billets de banque par Christodoulos Panayiotou , une installation ventilateur/scanner/écrans vidéo de Yuko Mohri , ainsi qu’un mobile de Calder .

Ernesto Neto

Ernesto Neto

David Tudor

David Tudor

Christodoulos Panayiotou

Christodoulos Panayiotou

Yuko Mohri e¦ücrans 2

Yuko Mohri

Yuko Mohri : ventilateurs

Yuko Mohri : ventilateurs

Calder

Calder

Calder

Calder

Après un détour par une sculpture de Xavier Veilhan, ils sont repartis pour Aurillac, non sans avoir pu admirer au passage divers joyaux de Lyon sur le trajet : le quartier et le musée des confluences, le centre ville et sa célèbre place et bien sûr la basilique Notre-Dame de Fourvière.

Musée des Confluences

Musée des Confluences

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.