Articles avec le tag ‘Aurillac’

L’incubateur d’entreprises « Catapulte » présentée aux BTS 1ère année

Jeudi 14 décembre 2017

Ce mercredi 13 décembre, plus de cent étudiants de BTS 1ère année ont rencontré Sébastien PISSAVY, président de l’association CATAPULTE.


Inédit dans le Cantal, cette association est un incubateur d’entreprises innovantes et ambitieuses.

20171213_111707

Catapulte vient de s’installer au village d’entreprises.

.
L’idée de créer un incubateur à Aurillac a germé dans l’esprit de Sébastien Pissavy, à partir d’un constat. « La tendance à la baisse de la création d’entreprises dans le Cantal. À la fois en volume et en qualité. » Plutôt que de se lamenter de cette situation, le créateur de jeuxvideo.com, fidèle à lui-même, a préféré l’action. Lui voit essaimer des incubateurs, pépinières, couveuses…, partout en France et notamment à Clermont-Ferrand, où la création du Bivouac l’inspire. Mais rien à Aurillac. « Un manque qui peut conduire des jeunes Cantaliens à créer ailleurs, remarque Sébastien Pissavy. Ce n’est pas une vue de l’esprit. Il y a des Cantalous hébergés par le Bivouac ».
Alors, même si « Aurillac ne sera jamais Clermont ou Toulouse », pour l’entrepreneur, le Cantal a sa carte à jouer. « Le but, c’est d’avoir quelque chose adapté au territoire qui puisse donner envie aux jeunes de créer. Et pourquoi pas donner envie aux gens de l’extérieur de venir créer ici. »

.
Depuis septembre, Catapulte soutient cinq porteurs de projet.

.

Parmi les services proposés, la mise à disposition de locaux sur son site, « aménagés pour offrir un environnement stimulant aux entrepreneurs », explique Sébastien Pissavy, l’un des onze fondateurs de cet incubateur.

Chaque entrepreneur dispose aussi d’un accompagnement. « C’est la colonne vertébrale de l’incubateur. On fait du coaching individuel, régulier. C’est moi qui me charge du coaching dans un premier temps. À terme, on aimerait avoir un permanent », souligne Sébastien Pissavy, fort de son expérience de créateur d’entreprise.

Des experts de l’association ou extérieurs seront amenés à intervenir dans cet accompagnement, en fonction des besoins. Des spécialistes pourront aussi animer des conférences. Par ailleurs, des ateliers collectifs réuniront tous les entrepreneurs. En plus de leur offrir une visibilité, Catapulte, qui a une dimension conviviale, veut être un lieu de bouillonnement d’idées, de rencontres, d’échanges qui pourraient donner lieu à des opportunités d’affaires et à de nouveaux projets. L’installation « stratégique » au village d’entreprises va aussi dans ce sens.

20171213_111400
Depuis des mois maintenant, l’entrepreneur aurillacois a pris son bâton de pèlerin pour donner forme à cet incubateur cantalien, soutenu par des partenaires privés et publics et mobiliser autour de cette initiative. « Entre 80 et 100 personnes pourraient adhérer à l’association. Ce n’est pas qu’une question de financement, c’est aussi important d’avoir des gens qui s’impliquent. Chacun peut apporter des choses », estime le responsable qui, avec les autres fondateurs, souhaite faire de Catapulte un projet de territoire. « C’est un projet qui nous plaît et dans lequel on met beaucoup d’énergie ».

Catapulte accompagne cinq projets « innovants ».


Stéphane Jagut travaille sur un projet d’inspection d’ouvrages à l’aide de drones. Ancien cordiste chez Lafarge, il faisait de l’inspection d’ouvrages sur des hauts fourneaux, des structures métalliques. Aujourd’hui, Il propose les mêmes services mais cette fois avec un drone?
Alexandre Vermeersch est  également accompagné dans son projet de  création de brasserie avec production et embouteillage de bière aux Quatre-Routes-de-Salers.
Didier Flipo, à la tête de Mon potager bio, a un projet d’e-learning pour apprendre à cultiver un jardin bio. Il est maraîcher bio et propose ses légumes au marché d’Aurillac. Catapulte l’accompagne dans sa création de formations en ligne pour apprendre aux particuliers à cultiver leur potager en bio. 6000 personnes le suivent sur Youtube.
David Peyral s’est aussi rapproché de Catapulte pour lancer un logiciel, « D Facto » à destination des artisans qui désirent mesurer et suivre la rentabilité de leurs chantiers.
Alexandra Bénonie a lancé une mercerie en ligne. « Cette jeune femme est arrivée dans le Cantal à la suite de la mutation de son conjoint. Spécialisée en marketing, elle a créé sa boîte, son blog : l’Etoile de coton, a écrit deux livres… Là, elle a besoin d’embaucher un premier salarié et d’un local… ». Catapulte lui loue une cinquantaine de mètres carrés au village d’entreprises.

.
Nous espérons que cette rencontre va susciter des idées et de l’ambition à nos étudiants de BTS.

.

.
Pour tout renseignement, contacter L’incubateur d’entreprises dans le Cantal

catapulte

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Village d’entreprises de Tronquières

14 avenue du Garric
15000 AURILLAC
Contact@catapulte.io
06.85.75.42.74
www.catapulte.io

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.

Remise des diplômes du Brevet d’Initiation Aéronautique 2017: 100% de réussite

Vendredi 29 septembre 2017

.

.

Jeudi 28 septembre 2017 a eu lieu la remise des diplômes du Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA). Ce moment a permis aux 28 élèves qui suivent la formation  cette année de rencontrer leurs aînés. Le proviseur du lycée, Monsieur Gérard MARTY a félicité les 16 diplômés.


Encore une fois, le lycée Monnet-Mermoz affiche un résultat de 100% de réussite au BIA.


Parmi les 16 lauréats, Monsieur Marty a particulièrement félicité les 4 mentions « Trés bien », 7 mentions « Bien » et 3 « assez bien ».

Un débat avec l’ensemble des élèves a ensuite été engagé sur les multiples emplois possibles dans le domaine de l’aéronautique. Le partenariat fort depuis de nombreuses années entre l’Aéroclub du Cantal et le lycée Monnet-Mermoz a été souligné. Tous les élèves inscrits au BIA effectuent des vols d’Initiation avec l’instructeur pilote de l’Aéroclub.

Le proviseur a également insisté sur deux points importants:

- cette formation facultative est ouverte à tous les élèves de seconde,

- les principes physiques et technologiques abordés sont des compléments de formation importants pour ceux qui choisissent de s’orienter vers les filières Sciences de l’ingénieur et STI2D,

- chaque année, deux à trois élèves poursuivent leur formation aéronautique en passant leur brevet de base de pilote à l’Aéroclub du Cantal,

- un nombre croissant d’élèves s’orientent après le bac vers des formations aéronautiques.

.

20170928_171944

.

La nouvelle promotion va suivre les cours théoriques préparant au BIA et effectuera tout au long de l’année des vols d’initiation.


L’ensemble de l’équipe d’encadrement a souhaité  « BON VOL !  » aux jeunes lauréats.

.

.

.

.

.

.

.

Résultats du Bac: Un moment fort en émotion

Mardi 5 juillet 2016

Comme chaque année, les élèves de terminale attendent impatiemment l’ouverture des grilles du portail alors que le proviseur adjoint affiche les listes des admis.

20160705_090244

20160705_090601

20160705_090702

.

.

.

.

.

.

Présentation de la machine INTERLAB créée par les étudiants de BTS CRSA

Mercredi 15 juin 2016

A l’occasion de leur projet industriel de BTS, les étudiants de CRSA ont été mandatés par INTERLAB pour concevoir et réaliser un poste automatique de production pour soulager le travail d’une opératrice.

Ce projet a nécessité des compétences multiples : conception, étude mécanique, automatisme, programmation des automates, réalisation du chantier, câblage et mise en service, mise au point…

interlab1

Les 12 étudiants et étudiante ont eu fort à faire pour venir à bout de ce projet ambitieux, et l’esprit d’équipe et l’entraide ont été les moteurs de leur réussite.

Ce Lundi 13 Juin, le directeur de l’usine INTERLAB, monsieur JALENQUES, et son responsable d’études monsieur BUISSON, étaient aux côtés des étudiants pour une présentation à la presse, au groupe CANTAL INDUSTRIE, et aux représentants de la CCI, et pour mettre en marche ce système et valoriser le travail réalisé par les étudiants. La douzaine d’entrepreneurs présents en ont profité pour visiter les ateliers, et échanger avec les professeurs de nombreuses informations sur le parcours des étudiants, les contenus de leur formation, ou les filières industrielles présentes au lycée.

interlab2

Les emplois industriels représentent 48% des emplois dans le Cantal, et de nombreux secteurs recherchent des partenaires et des compétences. Nos jeunes étudiants l’ont bien entendu, et bien compris !

.

.

.

.

.

.

Tous laïcité

Mercredi 6 avril 2016

Dans le cadre du concours « Prix de la laïcité Auvergne 2016″, les élèves de 3 classes de première ont réalisé un tag et un slam lors d’un projet pluridisciplinaire. Ce clip vidéo retrace les différentes étapes du projet.

Le slam et le tag ont été présenté lundi 4 avril a l’ensemble de la communauté éducative en présence de Monsieur Richard VIGNON, préfet du Cantal, de Madame Marilyne Rémer, IA-DSDEN ainsi que des membres de l’association des membres de l’ordre des palmes académiques.

Avec leurs professeurs, les élèves ont, dans un premier temps, mené une réflexion sur la laïcité, le vivre ensemble, la neutralité et les pratiques de la citoyenneté, aidés également par les ambassadeurs de la réserve citoyenne.

Puis ils ont travaillé le slam, dont 4 couplets sont en anglais, espagnol, occitan et italien. La réalisation du tag et du slam a été filmée ; c’est ce clip vidéo qui sera remis aux membres du jury du concours.

Tout au long du projet, les élèves ont expérimenté la loi commune, l’apprentissage collectif permanent, compris comment se construit le lien social et véhiculé une ferveur sympathique dans les classes et dans les moments de vie scolaire.

A travers les échanges sur la conception du tag et la rédaction du slam, ce projet a offert aux élèves une occasion de forger leur personnalité, d’exercer leur libre arbitre et de faire l’apprentissage de la citoyenneté.

laicite

Mention Spéciale au

Prix National de la Laïcité

de la République Française

Voir l’article sur le site du Rectorat de Clermont-Ferrand


.

.

.

.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

Résultats du Concours Castor Informatique

Lundi 28 mars 2016

L’édition 2015 du concours Castor Informatique français a été un grand succès !

  • Le concours s’est déroulé du 14 au 21 novembre 2015.
  • 345023 élèves, dans toute la France, ont participé, dont 49% de filles.
  • 2286 établissements ont pris part au concours.

Félicitations aux élèves du lycée Monnet-Mermoz qui se sont qualifiés pour le 1er tour du concours Algorea, avec des scores plus qu’honorables !


.

.

9 élèves de Seconde qualifiés dans l’établissement car dans les 10% mieux classés au niveau national :

Classe Prénom Nom Score Classement
2nde 2 Killian Rousset 440 546 /16 738
2nde 5 Gwendal Henry 466 247 /18 670
2nde 5 Gaston-Pierre Masson 466 247 /18 670
2nde 5 Eva Bombal 426 1818 /18 670
2nde 5 Jenny Marsollier 426 1818 /18 670
2nde3 Baptiste Laparra 442 875 /18 670
2nde3 Jules Redon 442 875 /18 670
2nde6 Marion Puechbroussoux 437 1177 /18 670
2nde6 Elise Tafanel 437 1177 /18 670

.

.

7 élèves de Première se sont également qualifiés pour le concours Algorea, dans une autre catégorie :

Classe Prénom Nom Score Classement
1eS1 Ivory Fronteau 480 1er/6356
1eS1 Corentin Marine 480 1er/6356
1eS1 François Calvet 480 1er/6356
1eS1 Corentin Broc 463 375/6356
1eS1 Bastien Bibliocque 463 375/6356
1eS1 Maxence Najac 444 919/6356
1eS1 Tolotra Ratsivalaka 444 919/6356

Le 1er tour d’Algorea s’est déroulé du 1er au 13 février 2016.

.

.

9 élèves de l’établissement se sont qualifiés  pour la suite du concours :

Classe Prénom Nom Score Classement
1eS1 Ivory Fronteau 240 1er /1146
2nde6 Marion Puechbroussoux 236 43/2701
1eS1 François Calvet 230 61/1146
1eS1 Corentin Marine 230 61/1146
2nde6 Elise Tafanel 212 296/2701
1eSTI1 Arnaud Gerard 180 721/1146
1eSTI1 Florian Mauberger 206 397/1146
1eSTI1 Romain Nicolas 210 276/1146

Le 2ème tour sera une épreuve de 2h30, à faire entre le 28 mars et le 10 avril 2016. Pour vous y préparer, nous vous invitons à résoudre un maximum d’exercices de programmation sur france-ioi.org

.

.

.

.

.

.

.


Le BTS MUC au cœur de la Relation Clients

Samedi 5 mars 2016

Les étudiants en 1ère année de BTS MUC (Management de l’Unité Commerciale) du Lycée, ont visité, fin janvier, le Centre de Relation Clients du Crédit Agricole à Sistrières.

Accueillis par Madame COUDERC, Responsable de la plateforme téléphonique, les étudiants ont pu découvrir les coulisses d’un centre d’appel.

Les Téléconseillers leur ont montrés en quoi consiste leur travail basé sur la recherche permanente de la satisfaction du client.

Il s’agit d’un métier qui nécessite un fort sens de l’écoute et du contact, dont le rôle est essentiel dans la stratégie de fidélisation.

PHOTO CA

Avec plus de 3 500 centres de relation clients et 273 000 collaborateurs sur le territoire français, la télévente s’impose dans tous les secteurs d’activité.

Le recrutement s’effectue à bac + 2, et permet une évolution rapide vers un poste à responsabilité tel que Chargé de Clientèle.

Cette visite s’inscrit dans le cadre de rencontres régulières avec des professionnels, très enrichissantes pour de futurs managers.

.

.

.

.

.

.

Les « prépas » au concours infirmier prennent leurs marques à L’IFSI d’Aurillac

Dimanche 28 février 2016

Les 24 étudiants de PCMS (classe préparatoire  aux concours d’admission à la formation d’infirmière) du lycée Monnet Mermoz ont été accueillis par l’Institut de Formation en Soins Infirmier d’Aurillac.

Ils ont eu le privilège de visiter cette école et d’en apprécier son équipement, son  organisation ainsi que son  fonctionnement.

IMG_3542

De plus, lors d’une longue rencontre avec la directrice, les élèves ont pu bénéficier de ses précieux  conseils, afin de se préparer au mieux  aux épreuves écrites et orales du concours.

.

.

.

.

.

.

.

Today’s pupils in 2nde 1 and 7

Lundi 8 février 2016

Here is a video summarizing some of the most important characteristics of students today – how they live, how they learn, their habits, goals, hopes, dreams, concerns. It’s also about the issues students face.

It was inspired by a video studied in class which was put online by the University of Kansas in 2007 (Today’s students – A vision of students today)

Voir la vidéo, cliquer sur ce lien: Today\’s pupils in 2nde 1 and 7 (Monnet-Mermoz Highschool)

It was created in October 2015 by pupils in Seconde 1 and Seconde 7 in Jean Monnet high school and edited by Baptiste P. (Seconde 1)


Les élèves d’aujourd’hui


Voici une vidéo qui résume quelques unes des caractéristiques les plus importantes des lycéens aujourd’hui : leur façon de vivre, d’apprendre, leurs habitudes, leurs buts, leurs espoirs, leurs rêves, leurs préoccupations. Elle traite également des problèmes qu’ils rencontrent.

Elle a été inspirée d’une vidéo étudiée en classe qui a été mise en ligne par l’Université du Kansas en 2007 (Today’s students – A vision of students today)

Elle a été créée en Octobre 2015 par les élèves de Seconde 1 et Seconde 7 du Lycée Jean Monnet et le montage a été réalisé par Baptiste P. (Seconde 1)

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Le 4 février, les élèves de seconde ont rendez-vous avec des professionnels

Lundi 25 janvier 2016

Les élèves de seconde générale pourront rencontrer une vingtaine de professionnels le jeudi 4 février 2016. Chaque jeune aura préalablement choisi ses rendez-vous à partir d’une liste d’entreprises et d’organismes partenaires des secteurs de la santé, du tertiaire et de l’industrie.

Un grand éventail de métiers sera présenté: Agent immobilier, Avocat, technicien en alarme et domotique, chef d’entreprise PME industrie, comptable, conseiller bancaire de clientèle privée, conseiller en Mission Locale, conseillère en économie familiale et sociale, développeur en informatique, technicien départemental ERDF, directrice Ressources Humaines, éducatrice spécialisée, infirmier en bloc opératoire, journaliste, manipulateur radiologie, médecin généraliste, ostéopathe, professeur des écoles, responsable de rayon en magasin, technicien en construction bois éco-responsable…

rendezvouspro

Les rencontres se feront sous la forme de tables rondes regroupant une dizaine d’élèves avec chaque professionnels. Ils pourront ainsi découvrir les activités des entreprises, les cursus de formations exigés, les perspectives d’emplois pour les années futurs, …

Ce moment doit aider les élèves à choisir le baccalauréat correspondant à leurs affinités et à leurs résultats scolaires.

D’autres temps d’échanges sont prévus: forum des classes de seconde, nuit de l’orientation, journées portes ouvertes…

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.










.