Articles avec le tag ‘BIA’

Rassemblement académique des élèves du BIA

Lundi 6 novembre 2017

Pour la première fois à Aurillac, un rassemblement académique des élèves suivant la formation au Brevet d’initiation aéronautique s’est déroulé à l’aéroport de Tronquières avec la participation de l’armée de l’air et le soutien du lycée Monnet-Mermoz, de l’aéroclub du Cantal et de la Délégation militaire départementale (DMD) du Cantal.

Rassemblement BIA Aurillac

Le BIA (Brevet d’initiation aéronautique) est le premier diplôme reconnu par l’Éducation nationale et l’aviation civile qui s’adresse principalement aux élèves de seconde qui veulent découvrir l’univers de l’aéronautique. Afin de mettre en lumière cette option facultative, Claude Pojolat, représentant le recteur et délégué académique du Comité d’initiation régional à l’aéronautique et au spatial (CIRAS) a souhaité regrouper, à l’aéroport d’Aurillac, 70 élèves, sur les 478 ayant suivi, cette année, la formation dans 24 établissements de toute l’académie, pour découvrir les métiers et les entreprises du secteur aéronautique.

Le CIRFA de Clermont-Ferrand (Centre d’information régional des forces armées), était présent pour présenter les 50 différents métiers proposés par l’armée de l’air, avec leur slogan très significatif : « Il nous faut toute une armée pour faire voler nos avions ».

20171018_141609

La présence de l’armée de l’air

L’armée de l’air, avec la présence du capitaine Nicolas, pilote de l’école de pilotage de l’armée de l’air (EPAA de Cognac), et de l’élève Théo, élève officier du personnel navigant, a également « fait toucher du doigt le monde aéronautique et susciter des vocations pour ces métiers porteurs d’avenir », selon les organisateurs.

20171018_143459

En présence des représentants d’aéroclubs auvergnats et des différentes fédérations aéronautiques, une bonne centaine de personne a pu découvrir, dans les hangars de l’aéroclub du Cantal, les aéronefs de formations mais également les constructions aéronautiques réalisées ces dernières années dans le cadre de l’atelier de culture technique et scientifique du lycée Monnet-Mermoz.

20171018_141507

-       Autre temps fort :

  • Information sur les formations aéronautiques proposées par le lycée Roger CLAUSTRES.
  • Les élèves ont pu rencontrer un ancien élève du BIA d’Aurillac, Théo LAFORCE (23 ans) qui est aujourd’hui pilote de ligne sur BOEING 737.
Remise des diplômes du BIA

Remise des diplômes du BIA

photo Mr BERERA2

Remerciements à:

  • L’Armée de l’air (Capitaine CASSIER et les membres de l’école de l’air de Cognac),
  • Le CIRFA Air de Clermont-Ferrand (Major GENDRE-CHOLLET et l’Adjudant GARNIER),
  • L’Aéroclub du Cantal pour son accueil très chaleureux dans ses locaux,
  • Le Rectorat,
  • DIPOS ; Mme PAULET-FAFAITIN pour son aide à la réalisation de cette manifestation,
  • Service juridique pour son assistance lors du montage administratif,
  • Service vie scolaire : Mme TALON.
  • Pole Relation Ecoles-Entreprises, Mr COGNARD,
  • Le Lycée Monnet-Mermoz,
  • Elèves et formateurs du BIA ainsi que les chefs d’établissements présents
  • Messieurs les IEN et IPR présents : Mr Claude POJOLAT, Mr Federico BERERA et Mr Philippe MIGNARD.
  • La DMD du Cantal (Capitaine VINCENT),
  • La Communauté d’Agglomération du Bassin d’Aurillac (propriétaire de l’Aéroport),
  • La Ville d’Aurillac,
  • La préfecture du Cantal.

.

.

.

.

.

.

.

Remise des diplômes du Brevet d’Initiation Aéronautique 2017: 100% de réussite

Vendredi 29 septembre 2017

.

.

Jeudi 28 septembre 2017 a eu lieu la remise des diplômes du Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA). Ce moment a permis aux 28 élèves qui suivent la formation  cette année de rencontrer leurs aînés. Le proviseur du lycée, Monsieur Gérard MARTY a félicité les 16 diplômés.


Encore une fois, le lycée Monnet-Mermoz affiche un résultat de 100% de réussite au BIA.


Parmi les 16 lauréats, Monsieur Marty a particulièrement félicité les 4 mentions « Trés bien », 7 mentions « Bien » et 3 « assez bien ».

Un débat avec l’ensemble des élèves a ensuite été engagé sur les multiples emplois possibles dans le domaine de l’aéronautique. Le partenariat fort depuis de nombreuses années entre l’Aéroclub du Cantal et le lycée Monnet-Mermoz a été souligné. Tous les élèves inscrits au BIA effectuent des vols d’Initiation avec l’instructeur pilote de l’Aéroclub.

Le proviseur a également insisté sur deux points importants:

- cette formation facultative est ouverte à tous les élèves de seconde,

- les principes physiques et technologiques abordés sont des compléments de formation importants pour ceux qui choisissent de s’orienter vers les filières Sciences de l’ingénieur et STI2D,

- chaque année, deux à trois élèves poursuivent leur formation aéronautique en passant leur brevet de base de pilote à l’Aéroclub du Cantal,

- un nombre croissant d’élèves s’orientent après le bac vers des formations aéronautiques.

.

20170928_171944

.

La nouvelle promotion va suivre les cours théoriques préparant au BIA et effectuera tout au long de l’année des vols d’initiation.


L’ensemble de l’équipe d’encadrement a souhaité  « BON VOL !  » aux jeunes lauréats.

.

.

.

.

.

.

.

Remise des diplômes du Brevet d’Initiation Aéronautique 2016

Lundi 26 septembre 2016

Jeudi 22 septembre 2016 a eu lieu la remise des diplômes du Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA). Ce moment a permis aux 19 élèves qui suivent la formation de rencontrer leurs ainés. Deux anciens élèves du BIA ont délivré les 23 diplômes en compagnie du proviseur Monsieur MARTY. Ils se sont entretenus avec l’ensemble des élèves des multiples emplois possibles dans le domaine aéronautique. Monsieur Jacques LAFON a présenté l’Aéroclub du Cantal tout en soulignant le partenariat privilégié qui existe depuis de nombreuses années avec le lycée Monnet-Mermoz. Tous les élèves inscrits au BIA effectuent des vols d’Initiation avec l’instructeur pilote de l’Aéroclub.  Le proviseur a également insisté sur deux points importants:

- cette formation facultative est ouverte à tous les élèves de seconde,

- les principes physiques et technologiques abordés sont des compléments de formation importants pour ceux qui choisissent de s’orienter vers les filières Sciences de l’ingénieur et STI2D.

bia 2016

Comme chaque année, plusieurs élèves poursuivent leur formation par le biais de l’Aéroclub du Cantal.

Nos deux anciens élèves ont partagé leurs expériences et formation dans le domaine de l’aéronautique.  Le premier, Pierre TESSAIRE a passé le diplôme de parachutisme ainsi que le Brevet de Base de pilote avion. Il a suivi une formation technique dans l’aéronautique et va perfectionner son anglais cette année en Nouvelle-Zélande. Le second, Théo LAFORCE, passionné d’aéronautique depuis de nombreuses années a passé le brevet de base de pilote à l’age de 15 ans et se retrouve à 21 ans pilote professionnel. Théo a précisé qu’il était indispensable aujourd’hui de maîtriser la langue anglaise pour travailler dans l’aéronautique. Cette exigence n’est pas réservée qu’aux pilotes.

Monsieur MARTY a également souligné le nombre croissant d’élèves qui s’orientent après le bac vers des formations aéronautiques.

Cette nouvelle promotion va suivre les cours théoriques préparant au BIA et effectuera tout au long de l’année des vols d’Initiation. La formation se terminera par la traditionnelle visite du Salon du Bourget au mois de juin 2017.

L’ensemble de l’encadrement a souhaité  »BON VOL !  » aux jeunes lauréats.

.

.

.

.

.

.

.

.


Remise des diplômes du BIA session 2015

Jeudi 1 octobre 2015

Ça plane pour eux!

Jeudi 1er octobre 2015 a eu lieu la remise des diplômes du Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA). Ce moment a permis aux 22 élèves qui suivent la formation de rencontrer leurs ainés. Le proviseur, Monsieur Gérard MARTY a délivré les 14 diplômes et s’est entretenu avec l’ensemble des élèves des multiples emplois possibles dans le domaine aéronautique. Le proviseur a également insisté sur deux points importants:

- cette formation facultative est ouverte à tous les élèves de seconde,

- les principes physiques et technologiques abordés sont des compléments de formation importants pour ceux qui choisissent de s’orienter vers les filières Sciences de l’ingénieur et STI2D.

Les diplômés du BIA et les nouveaux élèves du BIA autour de la structure du planeur

Les diplômés du BIA et les nouveaux élèves du BIA autour de la structure du planeur

Comme chaque année, plusieurs élèves poursuivent leur formation par le biais de l’Aéroclub du Cantal. Deux d’entre eux préparent le brevet de base de pilote et devraient être « lâchés » seul prochainement.

Monsieur MARTY a également souligné le nombre croissant d’élèves qui s’orientent après le bac vers des formations aéronautiques.

Monsieur Jean-Louis CHANEL a présenté les travaux réalisés en atelier aéronautique. Durant l’année 2014-2015, une vingtaine d’élèves a participé à la construction du fuselage et de l’empennage d’un planeur. Les premières tâches étaient d’analyser et décoder les plans en anglais pour ensuite réaliser les montages d’assemblages des pièces de l’aile.

La construction devrait se poursuivre au printemps par l’entoilage du planeur.

L’ensemble de l’encadrement a souhaité  »BON VOL !  » aux jeunes lauréats.

Un simulateur de vol Mirage F1 au lycée

Mardi 17 mars 2015

Mercredi 11 mars, l’armée de l’air a mis à disposition un simulateur de vol de Mirage F1 appartenant au SIRPA AIR en provenance de la base aérienne de Creil au profit des élèves préparant le brevet d’initiation à l’aéronautique (BIA). Ce simulateur de vol a été installé dans les ateliers du lycée avec les réalisations aéronautiques faites par les élèves du lycée.

P1070847

La journée du 11 mars a eu le mérite de réussir un beau challenge : concrétiser pendant une journée le lien parfois théorique entre la défense nationale et les jeunes scolaires. Cette journée s’est déroulée entre 08h00 à 17h00 au sein du lycée Monnet Mermoz d’Aurillac. Elle avait trois objectifs : présenter la réserve au travers de la Journée Nationale du Réserviste, participer à l’organisation de la Journée Défense Citoyenneté (JDC) et réaliser une action dans le cadre du trinôme académique (Armée, Education Nationale et l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale).

Simulateur F1a

Simulateur F1b

L’équipe pédagogique du BIA et les élèves remercient la délégation militaire départementale du Cantal et le Lieutenant-colonel Franck HABRIAL pour cette journée inoubliable.

Remise des diplômes du BIA 2014

Vendredi 17 octobre 2014

Ça plane pour eux!

Jeudi 16 octobre 2014 a eu lieu la remise des diplômes du Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA). Ce moment a permis aux 27 élèves qui suivent la formation de rencontrer leurs ainés. Le proviseur, Monsieur Gérard MARTY a délivré les 16 diplômes et s’est entretenu avec l’ensemble des élèves des multiples emplois possibles dans le domaine aéronautique. Comme chaque année, plusieurs élèves poursuivent leur formation par le biais de l’Aéroclub du Cantal. Trois d’entre eux préparent le brevet de base de pilote et devraient être « lâchés » seul d’ici quelques semaines. Monsieur MARTY a également souligné le nombre croissant d’élèves qui s’orientent après le bac vers des formations aéronautiques.

Les diplômés du BIA 2014 devant les ailes du planeur (réalisation des élèves 2013-2014)

Les diplômés du BIA 2014 et les 27 nouveaux élèves devant les ailes du planeur (réalisation des élèves 2013-2014)

Monsieur Xavier DALL’AGNOL en a profité pour présenter les travaux réalisés en atelier aéronautique. Durant l’année 2013-2014, une vingtaine d’élèves ont participé à la construction des ailes d’un planeur. Les premières tâches étaient d’analyser et décoder les plans en anglais pour ensuite réaliser les montages d’assemblages des pièces de l’aile. La construction se poursuit cette année par la réalisation du fuselage et de la dérive du planeur.

Monsieur DALL’AGNOL a clôturé cette remise de diplôme en souhaitant « BON VOL !  » aux jeunes lauréats.

L’atelier aéronautique du lycée mis en avant

Lundi 19 mai 2014

Le journal L’UNION du Cantal a édité un article sur les travaux réalisés par les élèves du BIA (Brevet d’Initiation Aéronautique) durant les séance d’atelier de culture scientifique et technique aéronautique.
Voici l’article

Les ailes de l’ingéniosité des lycéens de Monnet-Mermoz

LUNION1
AÉRONAUTIQUE:  Une vingtaine de lycéens de Monnet-Mermoz et Duclaux (Aurillac) travaillent à la réalisation d’un planeur au sein même de l’établissement scolaire. Une initiative unique en France.

Des étudiants qui voleront bientôt de leurs propres ailes

Deux heures de cours en plus par semaine dans un programme scolaire déjà bien chargé au lycée ? Il faudrait être fou pour l’accepter ! Ou alors passionné… Car à n’en pas douter, ils le sont passionnés, par les airs, le bricolage, la découverte, l’aviation, le pilotage,… Tous les jeudis après-midi, ils se retrouvent dans un hangar du lycée Monnet-Mermoz, sous la houlette de cinq encadrants : Jean-Louis Chanel, Xavier Brugère, Christophe Champagne, Géraud Marcastel et Hervé Mazars, des pros qui “enseignent” aux jeunes l’art de construire, juste avec du bois et de la colle, un avion. Ils sont donc une vingtaine, en seconde ou en première, de Monnet-Mermoz et Duclaux, à partager leur passion et travailler assidûment à la réalisation… d’un planeur ! Un exercice qui a débuté avec l’équipe de l’année dernière, et qui devrait s’achever l’an prochain. Un sacré défi pour ces jeunes de 16-17 ans, qui mesurent à la fois “la chance” mais aussi “la responsabilité” qu’ils ont sur leurs épaules puisqu’une fois terminé, le planeur rejoindra les aéronefs de la flotte de l’aéroclub du Cantal.

“C’est stressant, ça va voler ce qu’on fabrique” Lucas Okotnikoff, 16 ans, en première scientifique à Duclaux, “depuis toujours intéressé par l’aéronautique”, se rêve ingénieur. Comme tous ses camarades qui participent à l’atelier, il suit des cours théoriques afin de passer, d’ici quelques jours, son Brevet d’initiation à l’aéronautique (BIA)(1). Un simple tremplin pour viser plus haut, puisque l’adolescent, inscrit à l’aéroclub du Cantal, ambitionne de se présenter, mais surtout de réussir, les différents diplômes qui lui permettront de voler en autonomie. Le tout… avant la fin de l’année ! “Il me tarde vraiment de partir seul en avion… Avec cet atelier, jene savais pas à quoi m’attendre mais ça m’a mis encore plus dedans ! C’est
vraiment un excellent terrain de jeu.
Malgré notre âge, on peut prendre des responsabilités. Le critère le plus important, c’est l’intérêt que l’on porte à la discipline, notre mentalité. Et surtout d’avoir confiance en ce qu’on
a appris.” Les intervenants n’en demandent pas tant, eux qui viennent bénévolement depuis des années encadrer ces peut-être futurs cadres dans l’aéronautique.
Si Pierre Palomar, le copain de classe de Lucas à Duclaux, ne sait pas encore s’il ira jusque-là, il profite pour l’instant de ces deux heures hebdomadaires pour “parfaire mes notions de bricolage. Avec cet atelier, on bénéficie d’une formation pratique que l’on n’a pas en filière générale”. Pendant qu’il gratte pour faire imprégner la colle dans le bois, le jeune garçon s’est dit “impressionné au début” par l’ampleur de la tâche. “Il faut se donner à fond tout le temps, être au top et rigoureux dans nos mesures parce qu’après, ça va voler ce qu’on fabrique…” Et même planer si tout va bien…
M. VARNIEU
(1) Dans l’académie, 347 jeunes sont inscrits
cette année au BIA, dont 23 Cantaliens.

PROJET

Le planeur est déjà le cinquième appareil qui sortira des ateliers de Monnet-Mermoz,
lancé dans les années 90.

Ça plane pour eux !
L’atelier aéronautique a débuté en 1994, sous l’impulsion notamment de Xavier Dall’Agnol, délégué académique du Ciras, le comité d’initiation et de recherche aéronautique et spatial. Cinq ans après, sort le premier appareil construit par des lycéens : le Jodel D19, cédé à l’aéroclub du Cantal. Cet appareil sert d’avion école et compte déjà 6 000 heures de vol à son actif. “Tout avait été fait ici, sauf bien sûr le moteur et les instruments”, confie le M. aéronautique du Cantal, qui tirera sa révérence d’ici peu…
Le lycée achète uniquement une poutre en bois, dans laquelle les encadrants taille des baguettes, et de la colle. Sans oublier quelques feuilles de contre-plaqué ou des matériaux  composites. “La vraie matière première, c’est le travail.” Toutes les pièces de l’avion sont fabriquées avec simplement du bois et assemblées avec de la colle, selon des plans achetés. Pour  le Jodel, les plans étaient en français. Pour l’hydravion Osprey II, en cours de finition à l’aérodrome, ça se complique, avec des consignes en allemand et des mesures en pouces… “Mais généralement, ils ne sont pas mauvais”, rigole Xavier Dall’Agnol, à l’attention de ses protégés. Tous les collages sont consignés, afin de savoir exactement qui fait quoi et quel jour. Des éprouvettes sont gardées à la fois pour des contrôles internes mais aussi, au cas où, pour l’aviation civile.

LUNION2

30 € par élève
Un autogyre monoplace, un biplace et donc un hydravion ont déjà été construits. Les étudiants travaillent actuellement sur les ailes et l’empenage d’un planeur, pour que l’équipe de  l’année prochaine puisse terminer le fuselage et la dérive. “Cet atelier est un bon support pour intéresser les jeunes et leur ouvrir des horizons, témoigne Xavier Dall’Agnol. On ne  travaille pas que le bois, mais aussi de la fibre de carbone, de la résine époxy,…” Et on franchit aussi un cap : celui de voler. Trois vols sont ainsi programmés au cours de l’année : le
premier, pour découvrir “la troisième dimension, se rendre compte que très rapidement, on n’a plus aucune notion concernant la vitesse à laquelle on avance, le sens de l’orientation.
D’où l’utilité de leur montrer l’importance des instruments” ; le deuxième vol permet de “gérer” les phases d’atterrissage et de décollage ; et enfin, après les efforts le réconfort, avec un
vol “plaisir” d’environ une demi-heure par élève. Toute une formation pour “seulement” 30 € par lycéens, notamment grâce aux aides de l’établissement, de la Fédération française d’aéronautique, du Conseil régional et du Rectorat. Un jeu qui en vaut bien la chandelle puisque le lycée Monnet-Mermoz est aujourd’hui le seul en France à proposer de monter
des appareils de A à Z. Et “tous les ans, il y a un ou deux élèves qui sortent du lot, révèle Xavier Dall’Agnol, et qui deviennent pilotes dans l’aviation civile et militaire”.
La boucle est bouclée.

Remise des diplômes du BIA session 2013

Mardi 15 octobre 2013

C’est en présence des élèves préparant cette année le BIA que les 17 jeunes de la session 2013 se sont vus remettre le diplôme du BIA.

La préparation au brevet d’initiation aéronautique a lieu tous les jeudis de 16h à 18h. Ce jeudi 3 octobre, les 23 élèves préparant le BIA ont pu rencontrer les lauréats du BIA session 2013 lors d’une courte mais conviviale cérémonie de remises de diplômes.

Les résultats à l’examen sont excellents (6 mentions bien sur 17 élèves admis). Les élèves titulaires du BIA bénéficient de bourses conséquentes de la part de la fédération française d’aéronautique pour passer le brevet de base de pilote avion.

photo remise BIA 2013

Le groupe a ensuite abordé un cours sur la structure des aéronefs. Durant la dernière heure, les élèves ont participé au collage du coffrage de la poutre du planeur ULF1.

P1060951

Comme chaque année, les élèves suivront les cours théoriques mais appliqueront les notions abordées en effectuant des vols en place pilote à double commande.
L’option facultative « anglais aéronautique » est dispensée.

P1060957

Se rajoutera enfin à cette formation l’apprentissage de la construction aéronautique amateur (construction bois et toile et construction composite).

Enfin, il est à signaler l’ouverture de la formation aux élèves du Lycée Emile Duclaux. Deux élèves de première S suivent cette année la formation.

Les élèves du BIA en visite au salon du BOURGET

Vendredi 5 juillet 2013

Le 21 Juin 2013 les élèves ayant suivi la formation préparant au BIA (Brevet d’initiation aéronautique) des sessions 2012 et 2013 ont effectué un déplacement au salon international de l’air et de l’espace du Bourget.

présentation en vol de l'Airbus A380: plus gros avion de tranport de passagers

présentation en vol de l'Airbus A380: plus gros avion au monde de transport de passagers

Ce salon est le plus important au monde et rassemble toutes les catégories d’aéronefs. A cette occasion, les élèves ont pu visiter le musée de l’air et de l’espace, accéder aux différents stands des constructeurs aéronautiques et admirer les vols de démonstrations de différents aéronefs.

Les élèves du BIA à la base aérienne militaire d’Orange

Jeudi 4 juillet 2013

Le 6 Juin 2013 les élèves du BIA ont visité la base aérienne militaire d’Orange sur invitation du Colonel JURBERT, Délégué Militaire Départemental du Cantal.

Au programme, visite de la tour de contrôle et du poste de surveillance (radar), présentation des équipements de secours par les sapeurs-pompiers ainsi que des simulateurs de vols pour Mirage 2000. Les élèves ont pu assister à une démonstration des maîtres chiens et de leurs animaux, responsables de la surveillance et de la sécurité de la base. La journée s’est terminé par une rencontre avec les pilotes de Mirages 2000 et hélicoptères Fennec.

orange

Les élèves ont eu le privilège de pénétrer dans une base aérienne militaire et de découvrir les différents métiers liés à l’armée de l’air. Que l’on se le dise; si vous êtes intéressé, n’hésitez plus: L’armée de l’air recrute.