Articles avec le tag ‘Concours Général des Métiers’

Vu sur La Montagne

Mardi 11 octobre 2011
Article vu dans La Montagne sur Anthony RAULHAC

Article vu dans La Montagne sur Anthony RAULHAC

LYCEE PROFESSIONNEL Jean MERMOZ

Lundi 13 juin 2011

Sélectionné pour la finale du relevé Concours Général des Métiers, Anthony RAULHAC se distingue

En Terminale bac pro maintenance des véhicules automobiles au lycée Mermoz, Anthony Raulhac, 17 ans, est l’un des six sélectionnés pour la finale nationale du concours général des métiers (sur plus de 200 candidats), un concours institué en 1747 par l’université de Paris, pour distinguer les meilleurs élèves et apprentis. Touchant tous les domaines de l’enseignement, il évalue les candidats sur des sujets des programmes scolaires mais aussi dans le cadre d’épreuves plus exigeantes et plus longues que le bac.

« Notre professeur d’atelier a inscrit les 5 élèves ayant la meilleure moyenne au concours général. Nous avons planché pendant six heures sur une épreuve écrite touchant tous les domaines technologiques du véhicule.

Deux mois après, mon prof d’atelier m’a dit : « Tu as fait tes valises ? » ; « Non. Pourquoi ? » ; «Tu es sélectionné pour la finale nationale, tu pars à Metz ! ». « J’étais heureux ! Retenu parmi les six premiers, c’est énorme ! Cela voulait dire que je n’étais pas si mauvais que ça ! Je suis resté trois jours en Moselle. Au lycée André Citroën de Marly, prés de Metz, nous avons passé des épreuves pratiques : six heures pour changer une planche de bord complète avec l’ensemble des faisceaux électriques, six heures pour diagnostiquer différentes pannes électriques et électroniques. J’avais un peu le trac, mais une fois dedans j’ai oublié la tension. Des professionnels de concessions automobiles supervisaient les épreuves avec les professeurs du lycée André Citroën pour juger nos capacités. »

Anthony a terminé toutes les interventions dans les temps impartis. Il attend aujourd’hui les résultats avec impatience. Les trois premiers recevront leur récompense des mains du ministre de l’Education Nationale, Luc Chatel à la Sorbonne le 7 juillet prochain. Anthony Raulhac espère faire parti des heureux élus.

« L’accueil a été chaleureux, les visites de sites et musées alentours intéressantes et surtout l’ambiance très bonne entre les candidats. Ainsi cette finale fut une bonne expérience humaine et formatrice, ce fut juste un peu pénible par les 20 heures de voyage en train ».

Le bac en poche, Anthony Raulhac a déjà une promesse d’embauche dès le mois de juillet dans une concession automobile d’Aurillac.

Dans l'atelier de Mécanique automobile

Anthony RAULHAC dans l'atelier de Mécanique automobile