Articles avec le tag ‘coup de coeur’

Benoît Séverac, rencontre avec un écrivain

Mardi 3 décembre 2019

Le 16 mai dernier, la classe de Seconde 2 a accueilli Benoît Séverac, auteur de romans noirs et de romans pour la jeunesse. Celui-ci avait été invité à l’origine pour la journée de rencontre du projet « Coup de Cœur Cantal 3e-2e » qui se déroule chaque année au lycée Georges Pompidou avec les participants d’une dizaine de collèges et lycées, dont Monnet-Mermoz. Benoît Séverac était alors sélectionné pour le prix littéraire pour son roman « Une caravane en hiver ».

https://benoitseverac.com/

Avant de repartir vers Toulouse, l’auteur a accepté de passer par le lycée afin d’échanger avec les Secondes 2 sur l’ensemble de son œuvre, qui s’adresse non seulement aux adolescents, mais aussi au public qui apprécie les romans ancrés dans la société. Ils ont donc parlé de son travail, son inspiration, les questions qu’il aborde dans ses livres, et plus généralement son métier d’écrivain et l’édition. « Dans le roman noir, il y a des thématiques qui sont toujours profondes », a dit Benoît Séverac. L’écriture de ce type de littérature offre donc « au lecteur des espaces de réflexion » et l’oblige à « une sorte d’instabilité ». Il a pu répondre à de nombreuses questions et a confié qu’il était « traversé en permanence par le doute dans ce métier solitaire » et que « derrière chaque livre, il y a un bonhomme avec sa vie, avec ses coups de gueule ».

Une rencontre riche pour les élèves, qui ont grandement apprécié son engagement et sa sincérité, eux qui avaient déjà eu la chance de passer un moment avec le poète François Graveline, et voir ainsi plusieurs facettes du métier d’écriture. A noter que ces deux actions ont pu avoir lieu grâce au soutien de la Délégation académique à l’Action Culturelle (Rectorat de Clermont-Ferrand).

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Le Coup de Cœur des élèves de 3ème et de 2nde.

Vendredi 9 septembre 2016

Comme chaque année depuis 12 ans, les 3e et 2e volontaires de 9 collèges et lycées du Cantal étaient invités à lire, d’octobre à avril, 6 romans ou BD récents sélectionnés par leurs professeures documentalistes, puis à élire leur livre préféré au cours de la traditionnelle journée au Lycée Agricole. Cette journée rassemble tous les participants au projet pour la rencontre avec l’auteur invité. Des ateliers et tables rondes autour de la lecture et la littérature, les arts et l’actualité leur sont également proposés.


La sélection 2015-2016 était composée de :
- Même pas peur, Ingrid Astier, Syros
- Billie H., Louis Atangana, Editions du Rouergue
- La coloc, J.P. Blondel, Actes Sud Junior
- Refuges, Annelise Heurtier, Casterman
- L’Arabe du futur, Riad Sattouf (BD), Allary Editions
- La double vie de Cassiel Roadnight, Jenny Valentine, Ecole des Loisirs

Le 29 avril dernier, c’est Ingrid Astier, auteure de romans policiers, invitée le lendemain au Salon du polar de Saint-Cernin, qui est venue dialoguer avec nos élèves à propos de son métier, son écriture, son inspiration. Elle a passionné les jeunes qui, après avoir lu son premier roman jeunesse, ont passé un moment avec elle ce jour-là. Le Coup de Cœur a été ensuite attribué à La double vie de Cassiel Roadnight. Des marque-pages artistiques ont été réalisés grâce au concours de professeurs d’Arts Plastiques qui offrent depuis de nombreuses années leurs compétences dans ce projet. Des médiathécaires (Médiathèque de la CABA et Médiathèque départementale) et libraires (Aurillac et Vic-sur-Cère) ont présenté leurs BD coup de cœur. Un demandeur d’asile syrien et un bénévole de la CIMADE sont venus débattre de la question des migrants, en lien avec le livre d’Annelise Heurtier.

Sans titre

Les élèves du lycée qui ont participé à ces réjouissances et à la lecture durant l’année ont semblé plutôt heureuses d’avoir adhéré à ce projet, comme leurs camarades des autres établissements. La sélection pour l’an prochain est déjà prête et sera dévoilée à la rentrée, ainsi que l’auteur invité. Avis aux jeunes amis ou non des livres !

P1120246

P1120257
Pour que vivent la lecture et l’imaginaire !

.

.

.

.

.