Articles avec le tag ‘monnet’

Résultats du Bac: Un moment fort en émotion

Mardi 5 juillet 2016

Comme chaque année, les élèves de terminale attendent impatiemment l’ouverture des grilles du portail alors que le proviseur adjoint affiche les listes des admis.

20160705_090244

20160705_090601

20160705_090702

.

.

.

.

.

.

Tous laïcité

Mercredi 6 avril 2016

Dans le cadre du concours « Prix de la laïcité Auvergne 2016″, les élèves de 3 classes de première ont réalisé un tag et un slam lors d’un projet pluridisciplinaire. Ce clip vidéo retrace les différentes étapes du projet.

Le slam et le tag ont été présenté lundi 4 avril a l’ensemble de la communauté éducative en présence de Monsieur Richard VIGNON, préfet du Cantal, de Madame Marilyne Rémer, IA-DSDEN ainsi que des membres de l’association des membres de l’ordre des palmes académiques.

Avec leurs professeurs, les élèves ont, dans un premier temps, mené une réflexion sur la laïcité, le vivre ensemble, la neutralité et les pratiques de la citoyenneté, aidés également par les ambassadeurs de la réserve citoyenne.

Puis ils ont travaillé le slam, dont 4 couplets sont en anglais, espagnol, occitan et italien. La réalisation du tag et du slam a été filmée ; c’est ce clip vidéo qui sera remis aux membres du jury du concours.

Tout au long du projet, les élèves ont expérimenté la loi commune, l’apprentissage collectif permanent, compris comment se construit le lien social et véhiculé une ferveur sympathique dans les classes et dans les moments de vie scolaire.

A travers les échanges sur la conception du tag et la rédaction du slam, ce projet a offert aux élèves une occasion de forger leur personnalité, d’exercer leur libre arbitre et de faire l’apprentissage de la citoyenneté.

laicite

Mention Spéciale au

Prix National de la Laïcité

de la République Française

Voir l’article sur le site du Rectorat de Clermont-Ferrand


.

.

.

.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

Résultats du Concours Castor Informatique

Lundi 28 mars 2016

L’édition 2015 du concours Castor Informatique français a été un grand succès !

  • Le concours s’est déroulé du 14 au 21 novembre 2015.
  • 345023 élèves, dans toute la France, ont participé, dont 49% de filles.
  • 2286 établissements ont pris part au concours.

Félicitations aux élèves du lycée Monnet-Mermoz qui se sont qualifiés pour le 1er tour du concours Algorea, avec des scores plus qu’honorables !


.

.

9 élèves de Seconde qualifiés dans l’établissement car dans les 10% mieux classés au niveau national :

Classe Prénom Nom Score Classement
2nde 2 Killian Rousset 440 546 /16 738
2nde 5 Gwendal Henry 466 247 /18 670
2nde 5 Gaston-Pierre Masson 466 247 /18 670
2nde 5 Eva Bombal 426 1818 /18 670
2nde 5 Jenny Marsollier 426 1818 /18 670
2nde3 Baptiste Laparra 442 875 /18 670
2nde3 Jules Redon 442 875 /18 670
2nde6 Marion Puechbroussoux 437 1177 /18 670
2nde6 Elise Tafanel 437 1177 /18 670

.

.

7 élèves de Première se sont également qualifiés pour le concours Algorea, dans une autre catégorie :

Classe Prénom Nom Score Classement
1eS1 Ivory Fronteau 480 1er/6356
1eS1 Corentin Marine 480 1er/6356
1eS1 François Calvet 480 1er/6356
1eS1 Corentin Broc 463 375/6356
1eS1 Bastien Bibliocque 463 375/6356
1eS1 Maxence Najac 444 919/6356
1eS1 Tolotra Ratsivalaka 444 919/6356

Le 1er tour d’Algorea s’est déroulé du 1er au 13 février 2016.

.

.

9 élèves de l’établissement se sont qualifiés  pour la suite du concours :

Classe Prénom Nom Score Classement
1eS1 Ivory Fronteau 240 1er /1146
2nde6 Marion Puechbroussoux 236 43/2701
1eS1 François Calvet 230 61/1146
1eS1 Corentin Marine 230 61/1146
2nde6 Elise Tafanel 212 296/2701
1eSTI1 Arnaud Gerard 180 721/1146
1eSTI1 Florian Mauberger 206 397/1146
1eSTI1 Romain Nicolas 210 276/1146

Le 2ème tour sera une épreuve de 2h30, à faire entre le 28 mars et le 10 avril 2016. Pour vous y préparer, nous vous invitons à résoudre un maximum d’exercices de programmation sur france-ioi.org

.

.

.

.

.

.

.


Today’s pupils in 2nde 1 and 7

Lundi 8 février 2016

Here is a video summarizing some of the most important characteristics of students today – how they live, how they learn, their habits, goals, hopes, dreams, concerns. It’s also about the issues students face.

It was inspired by a video studied in class which was put online by the University of Kansas in 2007 (Today’s students – A vision of students today)

Voir la vidéo, cliquer sur ce lien: Today\’s pupils in 2nde 1 and 7 (Monnet-Mermoz Highschool)

It was created in October 2015 by pupils in Seconde 1 and Seconde 7 in Jean Monnet high school and edited by Baptiste P. (Seconde 1)


Les élèves d’aujourd’hui


Voici une vidéo qui résume quelques unes des caractéristiques les plus importantes des lycéens aujourd’hui : leur façon de vivre, d’apprendre, leurs habitudes, leurs buts, leurs espoirs, leurs rêves, leurs préoccupations. Elle traite également des problèmes qu’ils rencontrent.

Elle a été inspirée d’une vidéo étudiée en classe qui a été mise en ligne par l’Université du Kansas en 2007 (Today’s students – A vision of students today)

Elle a été créée en Octobre 2015 par les élèves de Seconde 1 et Seconde 7 du Lycée Jean Monnet et le montage a été réalisé par Baptiste P. (Seconde 1)

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Rencontres avec les professionnels de l’après-vente automobile

Jeudi 17 décembre 2015

Monsieur Sylvain DAULON, président du Conseil National des professions de l’automobile (CNPA) pour le département du Cantal  et directeur de la concession Etoile d’Auvergne à Aurillac a rencontré une quarantaine d’élèves de seconde et première bac pro Maintenance des Véhicules Automobiles  (bac pro MVA) mardi 15 décembre.

Accompagné de Mr Félix DUMAS, conseiller service et de Mr Didier AUSTRUY, responsable magasin de la concession étoile d’Auvergne à Aurillac; ils ont informé les élèves des évolutions des métiers liés à l’automobile ainsi que des perspectives de carrières possibles.

A partir de leur parcours de formation et de leur expérience professionnelle, ils ont démontré que le bac pro maintenance automobile est une filière d’excellence qui forment des techniciens qualifiés très recherchés sur le marché de l’emploi. Monsieur DAULON a rajouté: « le bac pro est le niveau minimum pour intégrer nos garages et concessions. Je vous conseille vivement de poursuivre vos études en BTS. Cependant nous pouvons vous accompagner à évoluer du bac pro vers une qualification supérieure »

20151215_104500

Monsieur DUMAS a présenté les métiers de technicien en atelier et de technicien expert: « L’automobile a énormément évolué ces dix dernières années et le métier de technicien expert est très valorisant.Nous sommes chargé de résoudre des pannes complexes sur des systèmes de haute technicité. Pour cela, nous suivons régulièrement des formations nationales auprès du constructeur de la marque à raison de 4 fois par an. »

Monsieur Didier AUSTRUY, responsable magasin a également mis en lumière l’évolution permanente de son métier et a décrit le profil idéal d’un bon technicien: « Il faut être à l’écoute du client et ne pas faire d’interprétations trop rapides. Notre métier est essentiellement technique mais l’écoute et la communication avec le client est très importante. Comme tout le secteur de l’automobile, nous devons nous former en permanence car de nouveau produit, systèmes et services sont proposés régulièrement ».

20151215_114711

Monsieur DAULON a également abordé les technique de recherche de stage en entreprises:  » Un stage est comme une recherche d’emploi, d’ailleurs je dis toujours que j’embauche un stagiaire. »

Cette rencontre avec des représentants de la branche de la maintenance automobile a permis de confirmer la demande importante de techniciens qualifiés et valide la présence indispensable de cette formation unique dans le Cantal.

.

.

.

.

.

.

Excellente rentrée malgré une météo maussade

Mardi 1 septembre 2015

La rentrée scolaire des élèves et étudiants a débuté et se déroulera en deux phases.

Le mardi 1er septembre a eu lieu la rentrée des élèves de secondes générales, technologiques et professionnels ainsi que des élèves de troisième Prépa Pro.

224 élèves de seconde générale, 84 élèves de seconde Bac Pro et 23 jeunes de troisième prépa pro ont été accueillis par le  proviseur du lycée Monnet – Mermoz, Monsieur MARTY. Pour la section professionnelle, les effectifs sont au complet et les 7 classes de seconde général ont un effectif moyen de 33 élèves par classe.

20150901_092944

Mercredi 2 septembre, les classes de premières, terminales et de BTS effectueront leur rentrée de façon échelonnée durant toute la matinée.

Au total, le lycée accueille plus de 1070 élèves et étudiants, sans compter les personnes qui suivent des formations au Greta des Monts du Cantal.

Une dynamique remarquable est impulsée en ce début d’année.

Une première rencontre parents/professeurs aura lieu vendredi 18 septembre pour les classes de troisième et seconde. A cette occasion, les parents pourront échanger avec le proviseur, les deux proviseurs adjoints, la conseillère pédagogique d’éducation, les chefs de travaux et les professeurs.

Un des objectifs prioritaires de cette année est la mise en place progressive du « Lycée numérique ».

Samedi 28 mars 2015

Présentation de la section euro anglais 2014 – 2015

<img title="&quot;src&quot;:&quot;http://www.youtube.com/v/AjqO0Qp6w4s&quot;" class="mceItemFlash" src="http://www.monnet-mermoz.fr/portail/wp-includes/js/tinymce/plugins/media/img/trans.gif" mce_src="http://www.monnet-mermoz.fr/portail/wp-includes/js/tinymce/plugins/media/img/trans.gif" width="427" height="125">

Gérard MARTY, nouveau proviseur du Lycée.

Lundi 8 septembre 2014

Le Cantal l’a connu instituteur, puis conseiller en formation continue. Gérard Marty revient à Aurillac comme proviseur du lycée Monnet-Mermoz.

Pour les Aurillacois, c’est le retour d’un visage familier. Pour lui, c’est une renaissance.

En prenant la tête de la cité scolaire Monnet-Mermoz, le Cantalien Gérard Marty retrouve un terrain qu’il affectionne, celui de l’enseignement technologique et professionnel. Pour avoir géré l’ensemble des Greta (Groupements d’établissement de formation) de l’académie pendant sept ans, le successeur d’Hervé Hamonic connaît parfaitement le fonctionnement de la formation initiale et continue. Un univers qui lui a un peu manqué ces trois dernières années : fort de son expérience à la tête du collège-lycée Lafayette, à Brioude, où il exerçait depuis 2011, Gérard Marty a donc souhaité revenir à Aurillac, dans « un très bel établissement », dont l’offre de formation couvre les filières générales (à l’exception de la série L), technologiques et professionnelles.

Marty_gerard

« Particulièrement bien doté par le conseil régional », le lycée Monnet-Mermoz bénéficie de surcroît « d’un investissement fort de tous les personnels». Ses points faibles, selon le nouveau proviseur ? « La ruralité, l’enclavement et la baisse démographique.»


Pour ne pas en souffrir, Gérard Marty juge indispensable de « chercher la complémentarité » avec les établissements du bassin et d’étendre l’offre de formation à bac + 3.
La licence professionnelle SIL (systèmes informatiques et logiciels), option Réseau et télécommunications, qu’il avait contribué à ouvrir en 2001 a disparu.

« Il faut qu’on cherche à la recréer. Cet établissement doit se tourner vers le numérique, en partenariat avec l’université et en réponses à des besoins économiques. Les liens avec l’économie ne sont jamais assez développés. Pourtant, ils sont indispensables. »

Le Greta des Monts du Cantal, pour lequel le lycée est établissement support, « se doit de répondre lui aussi aux besoins économiques », martèle Gérard Marty. « Il y a eu un surcroît d’activité en direction des demandeurs d’emploi, au détriment, peut être des actions avec les entreprises. Même si c’est la crise, même si les entreprises n’embauchent plus, il faut travailler sur la confiance avec les entreprises. »

De la classe à la formation

Né à Aurillac il y a 59 ans, Gérard Marty est fils d’instituteurs. Après ses études au lycée Duclaux, puis à l’école normale d’instituteurs, il enseigne pendant quinze ans dans le Cantal, enchaîne avec un cursus universitaire en psychologie cognitive et devient conseiller en formation continue. En poste à Thiers, au Puy puis au Greta d’Aurillac, il part au rectorat de Clermont-Ferrand en 2004, avec la double casquette de délégué académique adjoint à la formation professionnelle initiale et continue et de directeur du GIP (groupement d’intérêt public) Auvergne, qui l’amène à gérer le budget (18 M€) de la formation professionnelle.


SA DEVISE:

Respect, travail, tenue.

« On respecte les hommes et le matériel, on travaille pour réussir et on soigne sa tenue. Si on arrive au lycée le casque sur les oreilles, c’est qu’on n’en a rien à faire. »

D’après journal La Montagne du 2 septembre 2014

Challenge Math en jean

Lundi 3 février 2014

L’atelier Math en Jean, proposé cette année aux élèves de seconde, est un atelier d’initiation à la recherche en mathématiques, en jumelage avec le
lycée Duclaux. Monsieur CHAUMAT organise ce challenge en collaboration avec Monsieur LALLEMAND.

Vincent PECASTAING, un jeune chercheur de l’université PARIS-11 (Orsay), a proposé aux élèves cinq thèmes de recherche.

20140117_144959

A raison d’une heure d’atelier par semaine, les élèves vont donc essayer de comprendre l’énoncé, chercher des exemples et des contre-exemples, faire
des essais, des expériences, formuler des hypothèses (conjectures), et ensuite s’efforcer de justifier (démontrer) ce qu’ils pensent être vrai. Vincent se déplace à Aurillac à cinq reprises, une première fois pour faire connaissance et présenter les sujets, puis ensuite pour animer les investigations, qui se déroulent comme de petits séminaires de recherches comme cela se pratique dans les laboratoires de recherche: chaque groupe présente son sujet, l’avancée de ses recherches, ses interrogations. Vincent PECASTAING fait des commentaires, des rectificatifs, met l’accent sur les problèmes de raisonnement, propose des pistes de réflexion pour continuer.

20140117_142825

Les élèves sont amenés à prendre la parole, s’exprimer et s’efforcer de convaincre.
La concrétisation sera la rédaction d’un article (sur le modèle d’un article de recherche) destiné à être publié dans la revue de l’association.
Nous espérons reconduire cette expérience l’année prochaine avec l’aide de Vincent PECASTAING.

MATH en JEAN est destiné à des élèves curieux, ayant envie de réfléchir. Il demande (ou permet de développer) des qualités de persévérance, de calme,
d’expression, de communication (convaincre une autre personne de ce qu’on a compris n’est pas simple et oblige souvent à clarifier ses idées).

Le Bac S spécialité Sciences de l’Ingénieur (si) en vidéo

Mardi 2 avril 2013


<img title="&quot;src&quot;:&quot;http://youtube.com/v/yCFnTv4DIIs&quot;" class="mceItemFlash" src="http://www.monnet-mermoz.fr/portail/wp-includes/js/tinymce/plugins/media/img/trans.gif" mce_src="http://www.monnet-mermoz.fr/portail/wp-includes/js/tinymce/plugins/media/img/trans.gif" width="427" height="125">