Articles avec le tag ‘occitan’

Cariocas et cornemuse : de jeunes occitans à la rencontre du Brésil

Jeudi 21 juin 2012

Les élèves de l’option « occitan » de la cité scolaire MONNET-MERMOZ d’Aurillac et du collège Marcelin BOULE de Montsalvy ont réalisé tout un travail autour des liens qui unissent les cultures occitanes et brésiliennes.

Les objectifs poursuivis étaient multiples. Dans un premier temps, il s’agissait de montrer en quoi l’occitan est une langue proche des autres langues latines et notamment du portugais :

les élèves ont étudié un extrait de l’album « les 7 boules de cristal » des aventures de Tintin, d’abord en occitan et ensuite en portugais pour montrer les ressemblances fortes entre les deux langues.

Ont ensuite été présentés les croisements entre les deux cultures. Ainsi les troubadours occitans ont fortement influencés la littérature portugaise et sont donc étudiés dans les universités brésiliennes. D’autre part, les apports culturels brésiliens sont fréquents chez de nombreux artistes occitans contemporains (La Talvera, Massilia Sound System, Fabulous Trobadors, La Mal Coiffée, Bombes 2 Bal…).

Enfin, comme pour la culture occitane en France, de nombreuses langues et cultures indigènes du Brésil sont en danger, menacées qu’elles sont par la culture dominante et la mondialisation.

Pour mener à bien ces objectifs, deux rencontres ont été organisées. Une première avec Marcio de Oliveira, jeune étudiant brésilien originaire de Recife. Marcio a découvert la langue d’oc à travers l’étude des textes des troubadours à l’université de Pernambuco. De là est née une véritable passion pour la langue et la culture occitane qui l’ont conduit, non seulement à apprendre cette langue, mais aussi à mener un travail de recherche sur le théâtre occitan. Aujourd’hui, parallèlement à ses recherches, Marcio est chargé de communication à mi-temps à l’Institut d’Etudes Occitanes de Toulouse. Ce dernier est venu dans les classes du collège et du lycée pour parler, en occitan, de son parcours, de son expérience et bien sûr de son pays.

GrailOli 009

le groupe Grail’Oli

C’est ensuite le groupe Grail’Oli qui est venu animer un atelier avec les élèves d’occitan du collège et du lycée regroupés dans la cité scolaire Monnet Mermoz pour l’occasion. Ce groupe de musiciens de rue venu de Montpellier propose une musique métisse à base de hautbois catalans, de percussions brésiliennes et de chants occitans, brésiliens, espagnols et créoles. Après avoir offert un concert à l’ensemble des élèves de la cité scolaire (voir photo), le groupe composé pour l’occasion de 8 musiciens a fait chanter et danser les élèves d’occitan pendants plus de 2 heures. Une chaude après midi pour tout le monde !

Rencontre occitane

Mercredi 15 juin 2011

Occitan : rencontre de collégiens et de lycéens au lycée Jean MONNET

Les élèves de l’option « occitan » du lycée Jean MONNET d’Aurillac et ceux du collège Marcelin BOULE de Montsalvy se sont rencontrés une après-midi afin d’échanger et de voir des spectacles autour du thème « La femme dans la société occitane d’hier et d’aujourd’hui ».

Cette rencontre est l’aboutissement de travaux réalisés au cours de l’année comme la rencontre, par les uns et les autres, de femmes impliquées dans la culture occitane dans le Cantal : Thérèse CANET pour les collégiens, Catherine LIETHOUDT et Fabienne BESSEYROT pour les lycéens. Ces rencontres ont donné lieu à des portraits présentés par les élèves au cours de l’après-midi. De même les collégiens ont réalisé, avec leur professeur Bruno DURANTON, une exposition sur « l’écrit occitan au fil du temps » qui a fait la part belle aux œuvres de femmes. Cette exposition, présentée au CDI du lycée a été inaugurée par le Proviseur du lycée Jean MONNET, Monsieur HAMONIC.

Rencontre de l'option Occitan du collège Marcelin BOULE de Montsalvy et du Lycée Jean MONNET d'Aurillac

Rencontre de l'option Occitan du collège Marcelin BOULE de Montsalvy et du Lycée Jean MONNET d'Aurillac

Cette rencontre se voulait aussi récréative et festive avec la participation de Thérèse CANET, qui a interprété des contes, et d’Arnaud CANCE qui a réalisé une animation musicale autour de la chanson populaire occitane.

L’après-midi s’est terminée par un goûter offert à l’ensemble des participants, ravis d’avoir pu partager ce moment convivial. Les élèves était satisfaits mais surtout surpris par la diversité de la manifestation de la culture occitane contemporaine.

les élèves d’occitan à la librairie « Découvertes Occitanes »

Dimanche 24 avril 2011

Ostal del Libre

Les élèves de terminale qui suivent les cours d’occitan au Lycée Jean Monnet se sont rendus à la librairie spécialisée « Découvertes occitanes » située 32 Cité Clair Vivre à Aurillac.Une présentation de la librairie leur a permis de découvrir toute la richesse du fonds proposé ainsi que le métier de libraire spécialisé. A cette occasion, ils ont pu rencontrer Catherine Liethoudt et Fabienne Besseyrot, toutes deux femmes engagées dans la culture occitane. Catherine Liethoudt est la « cheville ouvrière » de la Librairie mais aussi de la Maison d’édition « Ostal del Libre ». Quant à Fabienne Besseyrot, elle est chargée par l’IEO, Institut d’Etudes Occitanes, de cours d’occitan pour adultes dans le cadre du RET (Réseau d’Enseignement Territorial).

découvertes occitanes

découvertes occitanes

Ces rencontres ont permis de riches échanges entre ces deux femmes et les lycéens qui vont préparer un portrait de chacune d’elle. Ces portraits seront ensuite présentés le 27 mai dans le cadre d’une animation autour de l’Occitan, organisée au Lycée Jean Monnet et regroupant lycéens et collégiens. Le thème de cette demi-journée sera « les femmes dans la société occitane d’hier et d’aujourd’hui ».

La Serada 2

Jeudi 29 avril 2010

Jeudi 6 mai 2010

Affiche Serada 2

La Serada 2 : une fête de l’occitan dans la Cité scolaire MONNET / MERMOZ

L’artiste toulousain « Lou Dàvi » et le groupe cantalien « tRaucatèrme », ont animé la soirée voulue et organisée par les lycéens et les enseignants de l’option d’occitan de trois lycées d’Aurillac (Emile Duclaux, Jean Monnet et Jean Mermoz). Cette soirée avait lieu le jeudi 6 mai dans le self de la Cité scolaire Monnet/Mermoz. Outre ces trois établissements, le Conseil Régional d’Auvergne et la Mairie d’Aurillac ont apporté leur soutien à cette soirée.

Serada2_Lou_Davi

Lou Dàvi a invité le public à partager ses compositions de Slam et de Reggae où il mêle occitan et français, tandis que le groupe tRaucatèrme faisait danser danser les jeunes sur ses interprétations revisitées de morceaux de musique populaire traditionnelle.

Serada2_public

Cette soirée donnait aussi l’occasion aux jeunes de l’option « occitan » de présenter aux autres lycéens des lectures de contes, de textes de chansons contemporaines ou même de créations préparées en classe. Ils ont également interprété quelques pièces  du répertoire occitan à danser.

La Serada, deuxième du genre, se voulait à la fois festive et culturelle : les deux objectifs ont été atteints grâce à l’enthousiasme des participants.

Lou Dàvi était attendu le lendemain pour un atelier dans une classe de français du Lycée Jean Mermoz. Une matinée au cours de laquelle il a initié au Slam des élèves ravis de pouvoir jouer en liberté avec cette forme de langage et de poésie.

Serada2_le_groupe

Article dans la presse locale La Montagne du samedi 15 mai 2010

Article dans la presse locale La Montagne du samedi 15 mai 2010