Articles avec le tag ‘STI2D’

Les Bac STI2D primés aux Olympiades des sciences de l’Ingénieur

Lundi 15 mai 2017

L’édition 2017 des Olympiades des Sciences de l’Ingénieur s’est déroulée
le mardi 11 avril 2017 dans les locaux de l’ISIMA à Clermont Ferrand.
Quatre équipes du lycée ont présenté leur projet
( 3 équipes de Bac S Si et 1 équipe de Bac STI2D).
Les thèmes très variés ont séduit le public et les jurys:


- Pets-sitters : Des élèves désirent pouvoir partir en vacances en laissant leurs
animaux de compagnie tout seul à la maison. Dans le cas de chats ou de chiens,

il faudra gérer leur alimentation journalière et dans le cas de

poissons, il faudra en plus gérer la qualité de l’eau (température,
filtration..).Un site web permettra de s’informer de la situation  à
distance et de commander manuellement certaines fonctions.

- Nao Board : Lors des journées portes-ouvertes du lycée, les professeurs désirent
que le robot Nao fasse une présentation du laboratoire de SI aux visiteurs.
Or Nao est très lent, onva donc lui fournir un chariot sur lequel il va monter
afin d’effectuer la visite.
- Bras exosquelette : Comment assister une personne ayant une déficience de
motricité à un bras et une main.

- Le Bateau amorceur: Utilisé par les pêcheurs ce bateau piloté par smartphone
permet de déposer à un endroit précis l’amorce. Les particularités du projet
résident dans l’utilisation de l’air comprimée comme énergie de propulsion
(Air comprimée générée à l’aide du pompe à vélo) et l’utilisation d’une
application sur un smartphone pour piloter le bateau.
L’équipe de Bac STI2D qui a présenté son projet de bateau amorceur s’est vu
décerner « Le prix des étudiants ».
Bravo à eux.

20170411_150958Projet Pet sitter
Projet Pet sitter
Projet bras exosquelette
Projet bras exosquelette
Projet Nao Board
Projet Nao Board
L'équipe STI2D primée

L’équipe STI2D primée

.

.

.

.

.

.

.

Conférence sur une d’étude de faisabilité en vue de la réalisation d’une filière de Méthanisation sur la Communauté d’agglomération

Mardi 28 mars 2017

Lundi 27 mars, les 2 classes de terminale STI2D ont pu assister à une conférence menée par une technicienne du service environnement de la CABA (Communauté d’Agglomération du Bassin d’Aurillac).

Il a tout d’abord été fait une présentation de la CABA (commune constituantes, champs de compétence et actions menées).

Après avoir planté le décor, la conférence s’est poursuivie sur le thème « Etude de faisabilité en vue de la réalisation d’une filière de Méthanisation ». Cette étude peut avoir un impact non négligeable sur l’environnement mais c’est au niveau de la compétence « développement économique » que ce projet est porté par la CABA.

L’étude a porté sur:

- recensements des matières pouvant être traitées (agricoles et/ou industrielles).

- Enquête sur les quantités pouvant être récoltées et engagement à la fourniture de matière.

- Choix du système de méthanisation le plus approprié à la situation.

- Pré-étude de la construction et chiffrage du projet.

- Utilisation des digestats après méthanisation.

- Choix de l’usage du méthane produit.

- Rendement.

- Répercussions économiques

20170327_090553

Cette présentation a ouvert les yeux de nos élèves sur les enjeux d’aujourd’hui et de demain en ce qui concerne les énergies renouvelables et l’usage de nos déchets.

Le thème de cette conférence fait partie du programme des Bac STI2D (Sciences et Technologies Industrielles et du Développement Durable).

Nous remercions la Communauté d’Agglomération du Bassin d’Aurillac d’avoir accepté cette échange avec nos élèves, notamment Monsieur Jacques MEZARD, président de la CABA et Monsieur philippe GRANIER, vice-président en charge de l’Environnement et du développement durable.

.

.

.

.

.

.

Des terminales STI2D créent l’Agence de l’énergie au lycée

Mardi 29 novembre 2016

Le lycée Monnet-Mermoz fait partie des 5 lycées auvergnats et des 27 établissements secondaires de la nouvelle grande région impliqué dans le dispositif « Agence de l’énergie au lycée ».
Six élèves de terminale STI2D ont travaillé avec leur professeur de spécialité « Energie et Environnement » comme un vrai bureau d’études dont la Région est le commanditaire, sur la problématique de la maîtrise de l’énergie à l’intérieur de leur lycée.

Les élèves ont mis en évidence par le biais de mesures et d’analyses des consommations excessives d’électricité pour l’éclairage des salles de cours. Durant certaines belles journées très lumineuse, il était inutile d’allumer les néons des salles. Cependant les rampes d’éclairage étaient toutes en fonctionnement car les utilisateurs les activaient machinalement ou par inadvertance.

Suite à l’analyse des données collectées, les élèves ont proposé plusieurs améliorations. La solution retenue est une commande automatique de l’éclairage en fonction de la luminosité extérieure ainsi que de la présence humaine et de l’activité proposée (cours, vidéo projection,…).
Ce nouveaux système d’éclairage sera géré par un automatisme programmé par les élèves; il activera individuellement les différentes rampes de la salle en fonction d’un modèle prédéfini.
20161125_144534

Les élèves ont sensibilisé l’ensemble de leur classe et proposent déjà des actions de sensibilisation auprès de la communauté du lycée.

Ce vendredi 25 novembre, les 6 élèves ont présenté leur projet à une vingtaine de personnes (élèves de Terminale STI2D SIN, trois professeurs, trois représentants de la région Auvergne-Rhône Alpes, deux inspecteurs de l’éducation nationale ainsi que le directeur délégué à l’enseignement technologique et professionnel.

20161125_152110

Le contenu technique et scientifique a impressionné l’ensemble de l’assemblée. Les représentants de la Région ont félicité les membres de l’agence de l’énergie au lycée et leur ont demandé de mettre en œuvre ce projet ambitieux.

20161125_145455.

.

.

.

.

.

Accueil d’un groupe de lyceéns anglais dans le cadre d’un projet européen Comenius bilatéral

Dimanche 26 avril 2015

Vingt-quatre élèves de l’école King’s Norton Boys’ School de Birmingham (Angleterre) ont séjourné onze jours à Aurillac pour finaliser un projet européen bilatéral avec la classe de terminale STI2D (Sciences et technologies industrielles et du développement durable) du lycée Monnet-Mermoz.

20150403_192054

L’an passé, les 33 élèves aurillacois avaient intégré l’école de leurs camarades britanniques. Cette année, les adolescents anglais ont pu découvrir un rythme scolaire, des matières et des méthodes d’enseignement différents. À l’heure du bilan, vendredi à la salle polyvalente, parents, élèves et personnels du lycée ont pu apprécier la variété du programme d’intégration de ces jeunes au sein de l’établissement.


Ce séjour fut l’aboutissement de deux ans et demi de travail. Depuis le dépôt du projet auprès de l’agence européenne Erasmus +, c’est au total une vingtaine de professeurs qui se sont investis dans cette expérience. « Nous avons été très fiers de savoir que notre projet avait été retenu par l’agence européenne. Trente projets Comenius bilatéraux ont été retenus pour l’ensemble de la France, c’est très peu et nous en faisons partie », se réjouit Géraud Marcastel, référent mobilité du lycée. « L’idée était d’obtenir un financement pour cet échange et nous avons obtenu 24.000 €. »

Les écoliers britanniques ont eu un emploi du temps très chargé. Ils ont intégré différents cours et ateliers. L’objectif principal était d’aborder les thèmes développés dans le cadre du bac technologique STI2D. Au programme, mise en œuvre de systèmes de production électrique liés aux énergies renouvelables, participation à l’atelier de construction aéronautique, découverte de la robotique et de l’option Innovation technologique… Mais les jeunes Anglais ont aussi pris part à des cours de français, mathématiques, physique, escalade…, ainsi qu’à de nombreuses visites culturelles.

Les 1ère STI2D ont bénéficié d’aides européennes pour financer un partenariat avec l’Angleterre

Dimanche 15 juin 2014

Ils étaient 600 à vouloir faire partie du projet européen appelé Coménius bilatéral. L’Europe en a choisi 30. Parmi eux, une classe du lycée Monnet-Mermoz, dont les élèves viennent de rentrer de Birmingham.

Différences de rythmes, de mentalité, d’architecture… Ce voyage les a marqués. Et à l’heure du bilan, jeudi soir au lycée Monnet-Mermoz, les parents des 33 élèves de première « science et techniques du développement durable », s’en sont rendu compte.

« À CV égal, je pense qu’au-delà, avoir participé à Coménius est un « plus » pour Quentin, qui a beaucoup évolué, explique sa mère, Isabelle Pagès. Lui qui n’aimait pas l’anglais, ne serait jamais parti à l’étranger sans cette opportunité. Depuis qu’il est rentré, sa vision des choses s’est transformée : il n’a qu’une envie, c’est d’y retourner. »

24.000 euros
de fonds européens

Cela fait deux ans que Géraud Marcastel, adjoint au chef des travaux, et Hélène Caldefie, professeur d’anglais, se démènent pour que ce projet aboutisse. Entourés par une équipe pédagogique (*), ils ont voulu participer à ce qui était au départ un appel à projets du Programme européen d’éducation et formation tout au long de la vie. « L’idée est de financer à hauteur de 24.000 euros un partenariat avec un établissement scolaire européen, détaille Hélène Caldefie, à condition qu’il soit basé sur un échange culturel très actif, entre les élèves des deux pays. »

Les élèves ont réalisé cette fresque afin de rendre compte des différences entre l’architecture de Birmingham et celle du Cantal. Ce projet, encadré par Jean-Franois Toubert, professeur d’architecture au lycée, couvrait les volets « art et architecture ».  photo géraldine caulus

Les élèves ont réalisé cette fresque afin de rendre compte des différences entre l’architecture de Birmingham et celle du Cantal. Ce projet, encadré par Jean-Franois Toubert, professeur d’architecture au lycée, couvrait les volets « art et architecture ». photo géraldine caulus

L’agence française de ce programme, appelée 2e2f (Europe éducation formation France), a validé et financé, en juillet 2014, le projet cantalien, qui a pu être lancé en septembre.

Selon l’équipe, plusieurs raisons peuvent expliquer que le lycée d’Aurillac soit plébiscité. « Notre démarche est très participative, très dynamique », estime Christian Duboc, professeur de STI. Hélène Caldefie approuve. « Pour le référent mobilité européenne, notre sélection vient aussi du fait que notre projet comporte des actions réalisées à distance, via Skype par exemple, et qui aboutissent pendant le voyage à Birmingham. »
Des élèves désormais ouverts aux études à l’étranger


Les jeunes Aurillacois sont donc partis treize jours et ont partagé le quotidien des lycéens de Kings Norton Boy’s School, à Birmingham. Là, ils ont travaillé sur les différences culturelles qui opposaient les deux pays, à commencer par le système éducatif, « moins oppressant », commente Etienne Mosnier. « Ils ont cours jusqu’à 15 heures, ensuite ils sont libres. Même s’ils sont très cadrés : uniformes obligatoires, fiche de comportement à valider à chaque fin de journée… » Les Aurillacois ont aussi passé en revue l’architecture, la cuisine…

L’échange s’étend sur deux ans. L’an prochain, ce sont les élèves anglais qui viendront en France. Et dès le mois de septembre, les échanges par Skype commenceront entre les Français et les Anglais. « Leur établissement n’est pas dans la même branche que le nôtre, précise Hélène Caldefie. Leurs cours sont davantage axés sur l’art, la littérature. Donc l’an prochain, ils plancheront sur le quotidien de nos élèves : les énergies renouvelables ! Nous allons aborder l’éolien, la géothermie, le solaire… Nous allons également les emmener à Vulcania et très certainement à la Cité de l’Espace à Toulouse. Ils participeront également à la construction d’un avion, dans le cadre du « brevet d’initiation à l’aéronautique ». L’idée de cet échange, c’est que chaque élève, qu’il soit Français ou Anglais, reparte avec un aperçu très complet du pays qu’il étudie, afin de casser l’appréhension qu’ils peuvent avoir pour sortir des frontières françaises. »

Objectif atteint pour l’équipe, comme en témoigne le lycéen Jean Courbebaisse. « Après ce voyage en Angleterre, je peux imaginer sans problème partir dans un pays anglophone pour poursuivre mes études, ou même, pourquoi pas, pour y travailler. »

(*) L’équipe pédagogique se compose de deux responsables, Géraud Marcastel et Hélène Caldefie, et d’encadrants : Françoise Carrier, professeur de biologie, Jean-François Toubert, professeur d’architecture, Hervé Boudou, professeur d’informatique, et Christian Duboc, professeur de STI.

comenius_europe
Ann-Catherine Modolo
Journal La Montagne du 17/05/2014

Echange européen: Projet Coménius à destination des 1ère STI2D

Samedi 26 octobre 2013

L’agence française pour le financement des partenariats et des mobilités européennes a retenu le projet Comenius déposé par le lycée Monnet-Mermoz d’Aurillac et l’école King’s Norton Boys’ School de Birmingham. C’est une grande satisfaction pour l’ensemble de la cité scolaire car très peu de projets sont retenus. Sur plus de 600 projets déposés, seuls 30 projets bilatéraux ont été retenus pour l’ensemble de la France.    Ce projet va se dérouler sur 2 années scolaires (1ère et terminale).  

L'agence Europe Education Formation France (2e2f) a validé notre projet Coménius

L'agence Europe Education Formation France (2e2f) a validé notre projet Coménius

Au cours de l’année 2013-2014, les élèves de 1ère vont travailler sur 4 thèmes proposés par l’école anglaise King’s Norton Boys’ School (KNBS) qui traiteront des différences culturelles de nos deux pays:

-1) Film vidéo présentant le cadre de vie de chacun (région, ville, lycée, loisirs…)
-2) L’architecture urbaine et rurale en Angleterre et en France. Les évolutions.        
-3) La musique : les différences entre les 2 pays.               
-4) La cuisine : les différences entre les 2 pays.      
 
 

Les travaux à distance se feront via internet grâce à une classe virtuelle (etwinning). Les recherches donneront lieu à des échanges de point de vue toutes les 5 à 6 semaines par skype. Les réalisations seront centralisées sur un site internet commun créé par les élèves.        

Entrée de la secondary school Kings Norton Boys' School

Entrée de la secondary school Kings Norton Boys' School

La finalisation de la première année se fera lors d’un déplacement à Birmingham. La classe séjournera au moins dix jours sur place. Le voyage scolaire devrait se faire entre le lundi 31 mars et le vendredi 11 avril 2014 (dates à confirmer).      

Durant le séjour, les élèves effectueront de nombreuses activités comme :
-          Assister à l’assemblée du matin avec les élèves de KNBS,
-          Participer à des cours et des ateliers,  
-          Visite de Birmingham,
-          Finalisation des travaux accomplis en cours d’année,  
-          Visite de Stratford Upon Avon (maison de shakespeare).
-          Visite de Black Country Living Museum à Dudley,
-          Visite de Buckingham Palace,
-          Soirée de célébration, ….

KNBS_pupils

Nous vous donnerons de plus amples informations d’ici les vacances de Noël. La majorité des frais doit être couverte par la subvention obtenue auprès de l’agence française pour le financement des partenariats et des mobilités européennes.

KNBS_music

Au cours de l’année de terminale, les élèves aborderont le thème du développement durable (thème faisant partie du programme de Bac STI2D). Ils traiteront les sujets suivants :
-1) Les bases de l’astronomie. Utilisation d’un planétarium, observation de nuit. Etude du soleil et de l’utilisation optimale de son énergie (position du soleil tout au long de l’année).
-2) Etude, mise en valeur des énergies renouvelables (photovoltaïque, éolien, hydraulique…). Installation de panneaux photovoltaïques et d’une éolienne.
-3) Géologie-volcanologie : Découverte du plus grand volcan d’Europe (les Monts du Cantal). La géothermie.
-4) Initiation à l’aéronautique : Découverte de l’avion, le principe de fonctionnement. Etude des évolutions possibles pour réduire son impact environnemental.

KNBS_SOCCER

Retrouvez toute l’actualité de King’s Norton Boys’ School sur le site internet:
http://www.kingsnortonboys.bham.sch.uk/

KNBS_music2

Bac STI2D: Vidéo de présentation

Lundi 1 avril 2013


<img title="&quot;src&quot;:&quot;http://youtube.com/v/yW8ha_tpazA&quot;" class="mceItemFlash" src="http://www.monnet-mermoz.fr/portail/wp-includes/js/tinymce/plugins/media/img/trans.gif" mce_src="http://www.monnet-mermoz.fr/portail/wp-includes/js/tinymce/plugins/media/img/trans.gif" width="427" height="125">